facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Où en est-on de la crise du Qatar ?

Où en est-on de la crise du Qatar ?

20-06-2018 à 05:52:00

Il y a un an, les États de la péninsule arabique entraient en crise. Cette crise dure toujours.

 

Elle oppose l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Bahreïn notamment, au Qatar. Les trois premiers États, sunnites, reprochent particulièrement au Qatar le financement de groupes djihadistes en Syrie ainsi que ses relations avec l’Iran, chiite. Or, comme on le sait, une rivalité existe entre les deux branches de l’islam que sont le sunnisme et le chiisme.

Dès lors, en juin 2017, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Bahreïn ont décidé de fermer leurs ambassades au Qatar et de mettre en place un blocus contre ce petit pays. Un blocus est l’ensemble des mesures qui visent à couper les ravitaillements (nourriture, armes…) ou les communications d’une zone. Ainsi, la frontière terrestre entre le Qatar et le reste de la péninsule arabique est fermée et les trois pays ont incité leurs partenaires économiques à cesser leur commerce avec le Qatar.

Or, compte tenu du fait que le Qatar est un pays désertique, il dépend beaucoup de ses importations (entrée de produits et de marchandises) notamment en alimentation. De ce fait, le Qatar s’est encore davantage tourné vers l’Iran pour survivre.

Récemment, les tensions entre ces quatre pays se sont encore aggravées. En effet, craignant les menaces régulières de ses voisins, le Qatar a décidé d’acheter auprès de la Russie de nouveaux missiles. L’Arabie saoudite a critiqué cette décision.

Enfin, l’Arabie saoudite étudie la possibilité de créer un fossé gigantesque entre le Qatar et le reste de la péninsule arabique pour l’isoler encore davantage.

Dans ce contexte, une sortie de crise semble bien éloignée.

 

Abu Nuwas

 

Actuailes n° 87 – 20 juin 2018




Imprimer