facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Le Joueur de luth de Caravage (1571-1610)

Le Joueur de luth de Caravage (1571-1610)

18-09-2018 à 23:54:00

Et si nous commencions l’année en musique ? Avec un peu de douceur et de poésie…

 

 

Un jeune musicien joue du luth. Il en pince les cordes d’une main délicate. Cet instrument, en forme de demi-poire, avec un manche à angle droit, est maintenant peu pratiqué. Il a pourtant, pendant longtemps, été celui dont les personnes de qualité devaient apprendre à jouer.

Sur une table en marbre reposent des partitions, dont celle qu’il est en train de travailler. Si vous regardez attentivement, vous constaterez qu’elle ne comporte pas les portées que vous connaissez, mais une tablature de luth, un système de notation spécifique à cet instrument, pour en faciliter la pratique. Le dessin est tellement précis que la partition a pu être identifiée.

Un violon et son archet viennent compléter l’ambiance musicale qui est au cœur du tableau. On distingue des poires, de belles figues dont la peau a éclaté au soleil, des feuilles de vigne. Un bouquet complète cette nature morte. La blancheur des iris tranche sur le mur sombre. Le vase en verre permet des effets de transparence et de reflets.

La lumière qui éclaire le haut du corps du jeune homme vient de la gauche du tableau, légèrement en hauteur. Le reste de la pièce est sombre, noyé dans l’ombre, créant le contraste d’un clair-obscur qui deviendra la marque de fabrique du Caravage et influencera de nombreux peintres après lui.

Le regard du garçon est mélancolique. Il est tourné vers nous, mais ne semble pas vraiment nous voir.

Sa tête est légèrement penchée, ses lèvres sont entrouvertes, peut-être chantonne-t-il en s’accompagnant de son instrument. Il est vêtu d’une simple chemise blanche, largement ouverte sur la poitrine et les manches retroussées. Une fine étoffe blanche retient sa chevelure bouclée, d’un noir tirant sur le roux.

Sophie Roubertie

 

 Actuailes n° 88 – 19 septembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Imprimer