facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Hommage solennel à nos héros

Hommage solennel à nos héros

14-11-2018 à 07:08:16

Dimanche 11 novembre, Paris était le centre du monde pour une cérémonie historique à l’occasion du centenaire de l’armistice qui mettait fin à la Grande Guerre.

Une cérémonie historique

Plus de soixante-dix dirigeants du monde, dont les pays avaient participé à la Première Guerre mondiale, se sont réunis à l’invitation du président français. Étaient en particulier présents aux côtés d’Emmanuel Macron, Donald Trump, Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel ou encore le roi du Maroc Mohamed VI. Une cérémonie sobre et solennelle les réunissait sous l’arc de Triomphe, où repose le soldat inconnu.

Tous ont pu y rendre hommage aux millions de soldats tombés sur les champs de bataille entre 1914 et 1918. Le président Macron a pu rappeler l’importance de la paix entre les peuples. Le moment le plus émouvant fut la sonnerie « aux morts » lors d’une minute de silence, rompue par le son du clairon. Un hommage particulier a été rendu aux troupes coloniales. Il s’agit des centaines de milliers d’Africains, de Maghrébins et d’Asia-tiques qui étaient à l’époque membres de l‘empire français. Ils ont combattu dans les tranchées sous les couleurs de notre drapeau. Puis un déjeuner a réuni au palais de l’Élysée l’ensemble des dirigeants, mais sans leurs épouses, ces dernières allant à Versailles avec madame Macron. Enfin, l’après-midi a été consacrée à des discussions sur la paix.

La France entière se souvient

Chaque commune de France possède un monument aux morts. Y sont gravés les noms de l’ensemble des enfants du lieu morts pour la France durant les Première et Seconde Guerres mondiales et ensuite durant les guerres d’Algérie ou d’Indochine.

Ce 11 novembre fut l’occasion pour de nombreux Français – à commencer peut-être par vous – de leur rendre hommage. Tombant un dimanche, ces cérémonies étaient souvent précédées par des messes à l’intention des poilus. D’ailleurs, à 11 heures, les cloches de la plupart des églises de France ont sonné pendant onze minutes. Mais pourquoi à 11 heures ? Tout simplement parce que l’armistice, qui a été signé le 11 novembre 1918 à 5h15, n’a été appliqué qu’à 11 heures très exactement. Il y a cent ans à la même heure toutes les cloches de France sonnaient à la volée.

Julien Magne

Actuailes n° 91 - 14 novembre 2018




Imprimer