facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Qu’est-ce que 
le Service national universel ?

Qu’est-ce que 
le Service national universel ?

16-01-2019 à 05:57:00

Le futur service national n’est pas le rétablissement du service militaire suspendu en 1997. Mais alors, qui donc est concerné ? Et pour quoi faire ?

 

Gabriel Attal, 29 ans, est secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Cela signifie qu’il est un membre du gouvernement un peu particulier, il est assistant du ministre Jean-Michel Blanquer. Le président Macron l’a nommé pour organiser le Service national universel, connu désormais sous ses initiales, le SNU.

En 2019, quelques volontaires de 16 ans le testeront. À partir de 2020, le SNU sera généralisé à tous les volontaires, puis vos petits frères et sœurs, âgés aujourd’hui de 8 ans, y seront eux obligés.

Le SNU s’organisera en deux phases distinctes.

Vers 16 ans, une première phase de cohésion d’un mois, obligatoire, s’effectuera en deux temps. Douze jours seront consacrés à des formations, comme apprendre à savoir s’orienter ou effectuer des premiers secours sur une victime. L’hébergement sera collectif. Puis chacun choisira de s’engager durant deux semaines auprès d’une association, sa mairie ou un corps en uniforme (pompiers, policiers et militaires).

La deuxième phase s’adresse uniquement aux volontaires qui souhaiteront s’investir pour une période d’au moins trois mois dans les armées, la police ou la sécurité́ civile, l’accompagnement de personnes handicapées, la préservation du patrimoine ou de l’environnement, l’aide scolaire, sans que cette liste soit limitative. D’autres idées non recensées pourront être proposées.

Ce SNU entraîne des interrogations. Si l’aspect phase obligatoire et volontariat permet de vrais choix personnels intéressants, il n’en demeure pas moins que créer un SNU signifie que les années de scolarité n’auraient pas suffi à engendrer cette fierté d’être Français. Qui va former l’encadrement ? Quel logement ? Comment expliquer aux jeunes le bien-fondé du mois obligatoire ? Comment le financer ? La loi peut-elle contraindre les familles à laisser partir leurs enfants un mois sous la responsabilité de l’État ?

 

Jean Le Blanc

 

Actuailes n° 94 – 16 janvier 2019

 


snu gabriel attal


Imprimer