facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Montée des tensions en Syrie

Montée des tensions en Syrie

16-01-2019 à 07:42:38

Une nouvelle fois, la Syrie fait l’objet de l’attention internationale. Les Turcs rassemblent leurs troupes à sa frontière. Les Américains annoncent qu’ils vont se retirer du pays. L’armée syrienne trépigne pour intervenir à Idlib : un cocktail explosif !

 

On le sait, les Kurdes syriens combattent Daech, à l’est du fleuve Euphrate. Ils ne font pas partie de l’armée syrienne. Ils sont soutenus, en particulier, par les soldats américains déployés dans la région. Or, le califat1 territorial de Daech dans la zone kurde est sur le point d’être détruit. Daech ne contrôle plus qu’un « carré » de 12 km sur 8 km. C’est en partie pour cela que le président américain, Donald Trump, a annoncé, fin décembre, le futur retrait de ses troupes déployées en Syrie.

Les Turcs n’attendent que cela. Les dirigeants à Ankara, la capitale turque, haïssent les Kurdes que soutiennent les Américains. Ils les considèrent comme des terroristes. Les troupes turques se massent donc à la frontière entre la Turquie et la Syrie, prêtes à fondre sur les Kurdes. Elles n’attendent qu’une chose, le retrait américain que les autorités de Washington semblent, finalement, vouloir étaler dans le temps…

Pendant ce temps, un groupe djihadiste appelé Hayat Tahrir al-Cham (HTC) a pris, le 10 janvier, le contrôle de la région syrienne d’Idlib. Ce groupe représente un grave danger pour le gouvernement de Damas (Syrie). Dès lors, les troupes syriennes se regroupent aux abords de la région d’Idlib, prêtes à intervenir.

Dans ces conditions, il est possible que le début de l’année 2019 soit à nouveau sanglant pour la Syrie.

 

Abu Nuwas

 

 

Actuailes n° 94 – 16 janvier 2019

 

 

 


syrie


Imprimer