facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
La bataille du streaming video

La bataille du streaming video

02-04-2019 à 21:16:00

Après Netflix, Amazon ou encore Canal +, c’est au tour de la firme californienne Apple 
de s’attaquer au marché de la vidéo à la demande.

 

Dans le sillage de Disney et du lancement de son offre Disney + avant la fin de l’année, le géant du numérique Apple affiche de nouvelles ambitions dans le marché de la vidéo à la demande en annonçant également le lancement d’un nouveau service, Apple + TV, cet automne.

Le marché du streaming video s’est structuré au milieu des années 2000 autour d’un acteur majeur : la société américaine Netflix. L’entreprise propose des contenus vidéos à la demande (films, séries, documentaires) via une plateforme Internet pour un forfait mensuel aujourd’hui autour de dix euros par mois.

Après des débuts hésitants, Netflix dispose en 2019 d’une clientèle de 140 millions d’abonnés à travers le monde pour un chiffre d’affaires (en 2018) de 15 milliards de dollars. Et l’entreprise continue d’afficher une croissance insolente avec près de 9 millions d’abonnés supplémentaires sur les derniers mois de l’année 2018 !

Le succès de Netflix repose sur la possibilité pour le consommateur de visionner des vidéos sur n’importe quel support (tablette, ordinateur, téléphone), sans contraintes horaires (à la différence d’un programme de télévision) et sans publicité.

Autre raison : un contenu riche (1 200 séries et 2 500 films) et alimenté régulièrement (189 nouveaux documentaires et séries en 2018). Netflix est en train de révolutionner l’industrie de l’audiovisuel : en allant même jusqu’à produire ses propres films en faisant appel à des réalisateurs de renom tels que Martin Scorsese ou Steven Soderbergh.

Avec un marché mondial évalué à 40 milliards de dollars, Netflix voit affluer la concurrence : Amazon, HBO, chaîne de télévision payante américaine, et son homologue Canal + avec son offre Canal Play proposent également des contenus vidéos. Et Apple s’invite désormais dans la danse avec son offre à venir : Apple + TV. La marque à la pomme ne veut plus se cantonner à un rôle de fournisseur d’appareils numériques et de logiciels, mais souhaite proposer davantage de contenus. La bataille ne fait que commencer…

Mikaël de Talhouët

 

Actuailes n° 98 – 3 avril 2019


streaming


Imprimer