facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
La Main droite de Dieu protégeant les fidèles contre les démons de Jean Fouquet

La Main droite de Dieu protégeant les fidèles contre les démons de Jean Fouquet

30-04-2019 à 18:37:00

 

Ce feuillet provient du livre d’heures3 d’Étienne Chevalier, trésorier du roi Charles VII. 
À l’origine, le livre comportait probablement cent quatre-vingt-dix feuillets de parchemin, dispersés au cours des siècles. Le musée Condé de Chantilly en conserve quarante.

 

La silhouette de la cathédrale, aujourd’hui bien blessée, attire immédiatement notre regard. Nous imaginons bien que d’autres l’ont contemplée et aimée avant nous, puisqu’elle domine Paris depuis plus de huit cents ans. Mais voir, sur cette miniature, ces fidèles en prière tout près d’elle, comme nous le faisons maintenant, cinq siècles après eux, nous émeut particulièrement.

 

Les yeux et les mains levés vers le ciel, ramassés en un groupe compact, cherchant le réconfort de la prière commune, ils implorent et reçoivent le don précieux qui vient du Ciel : l’Esprit saint, représenté par la main de Dieu. Dieu ne se laisse pas voir : seule cette étonnante main d’or semble sortir du ciel comme de l’onde, comme d’un lac qui serait inversé.

Cette main, tout autant qu’elle répond à la prière des fidèles, chasse les démons. Ils s’enfuient, jetant un regard affolé vers Dieu, qu’ils craignent plus que tout, et vers la place qu’ils ont dû quitter. Le diable sait bien que la partie est perdue : le ciel s’en trouve libéré, les démons sont chassés à droite et à gauche du tableau en un mouvement de panique. 

La ville médiévale est minutieusement représentée. Outre Notre-Dame, on reconnaît le clocher de la Sainte-Chapelle. Le pont Saint-Michel, reconstruit à plusieurs reprises, traverse la Seine, reliant l’île de la Cité à la rive gauche. Il repose sur des arches de pierre, des bâtiments le recouvrent sur toute sa longueur, comme c’était fréquemment le cas à l’époque.

Sur un fond rouge, des lettres d’or reprennent les premiers mots latins de l’office des vêpres, qui signifient : « Dieu, viens à mon aide ; Seigneur, viens vite à mon secours. »

 

1. Détrempe : peinture réalisée à partir de pigment et d’un liant, généralement de la colle animale ou de l’œuf.


2. Parchemin : support pour un texte et des illustrations réalisé à partir de la peau d’animaux (moutons ou chèvres le plus souvent).


3. Livre d’heures : livre liturgique destiné aux laïcs, permettant en particulier de suivre la liturgie des heures, les prières liées aux différents moments de la journée.

 

Sophie Roubertie

 

 

Actuailes n° 99 – 1er mai 2019

 

 


jean fouquet la main droite de dieu protégeant les fidèles contre les démons


Imprimer