facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Afrique du Sud un nouveau président

Afrique du Sud un nouveau président

29-05-2019 à 06:53:43

Le président Cyril Ramaphosa a prêté serment ce samedi 25 mai.

 

Le 8 mai, les électeurs étaient appelés à renouveler le Parlement, ce dernier élisant le président de la République. Les résultats étaient en demi-teinte : en effet, l’ANC, le parti de Nelson Mandela (au pouvoir depuis 1994) a fortement reculé par rapport aux élections de 2014, avec 57,5 % des suffrages, contre 62,15 % en 2014. Malgré ce recul, les analystes estiment que ce score est plutôt encourageant pour l’ANC. En effet, des années de scandales de corruption ont fortement entaché sa réputation.

Le premier parti d’opposition, l’Alliance démocratique, a légèrement reculé à 20,08 %, tandis que le parti d’ultra gauche EFF du bouillonnant Julius Malema passait le seuil psychologique des 10 % de votes. Grâce à ces résultats, l’ANC a pu réélire le président Cyril Ramaphosa à la tête du pays pour un mandat de cinq ans.

Ces élections viennent cependant confirmer le vote racial qui prévaut en Afrique du Sud : les Noirs votent largement pour l’ANC et pour le parti extrémiste de Julius Malema quand les Blancs et les « colored » du Cap votent massivement pour l’Alliance démocratique. On constate toutefois une volonté de cette dernière de s’attirer le vote noir, volonté illustrée par un discours plus social, notamment sur le projet de redistribution des terres agricoles qui cristallise beaucoup de tensions raciales dans le pays.

 

Le savais-tu?

Les colons néerlandais et français fuyant les guerres de religion sont arrivés au XVIIe siècle. Ils ont fondé la ville du Cap et développé la région environnante, plantant vignes et vergers.

Les Anglais envahirent la région à la fin 
du XVIIIe siècle et forcèrent les colons 
– les Afrikaners – à fuir vers les régions arides du Nord. Mais la découverte de formidables réserves d’or et de diamant dans ces régions attira l’appétit insatiable de l’Angleterre qui lança l’effroyable guerre des Boers au début du XXe siècle.

Après la victoire de l’Angleterre, le pays retrouva la paix et prit finalement 
son autonomie pour former la République d’Afrique du Sud.

Dans les années 1960, le pouvoir aux mains des Blancs décida l’instauration de la politique d’Apartheid, qui séparait les différentes races du pays. L’Apartheid prit fin en 1994 avec 
la tenue d’élections libres qui amenèrent 
au pouvoir Nelson Mandela.

Depuis, l’Afrique du Sud essaie tant bien que mal de créer la nation arc-en-ciel symbolisée dans son drapeau, mais 
elle reste toujours marquée par les haines raciales et sociales.

 

Sacha Balbari

 

Actuailes n° 101 – 29 mai 2019

 

 


afrique du sud


Imprimer