facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
 Norman Rockwell : À l’abri du besoin (ou Thanksgiving)

Norman Rockwell : À l’abri du besoin (ou Thanksgiving)

12-06-2019 à 06:53:00

 

Toutes les générations, enfants et adultes, jeunes et vieux, sont rassemblées pour un repas de fête. Thanksgiving, imagine-t-on, 
fête familiale par excellence aux États-Unis, pour laquelle une dinde 
est toujours au menu. La cuisinière, la grand-mère peut-être, apporte fièrement l’énorme volatile, sous le regard attentif et ravi du grand-père.

 

L’assemblée est joyeuse, les sourires, larges et francs. Ce tableau est l’image du bonheur de se retrouver avec ceux que l’on aime, un hymne à la vie de famille. Aussi souriante que les autres, la plus jeune participe à la conversation. 
En bas, à droite du tableau, un homme, dont on ne voit que le regard pétillant, nous invite à partager cette joie simple d’un repas préparé avec amour. Chaque visage est représenté avec précision, ne cachant ni les rides, ni les cheveux blancs des plus anciens.

La nourriture est abondante et appétissante. Vous pourrez noter la sobriété des convives, les verres ne contenant que de l’eau. Les assiettes sont encore vides, ce qui permet au peintre de jouer avec une harmonie de blanc sur blanc entre la nappe aux plis marqués, les assiettes et les verres. Quel beau jeu de reflets et de transparence ! Les rideaux et le tablier aussi sont blancs. Quelques taches de bleu sont regroupées en haut de la composition, sur le papier peint, la robe et le cadre accroché au mur.

Au centre de la table, du céleri, des cornichons, une soupière fermée, une salière, une poivrière et une corbeille de fruits sont regroupés en une harmonieuse nature morte.

 

Alors que nous venons de célébrer le 75e anniversaire du débarquement en Normandie, cet article est un hommage à ceux qui, proches ou lointains, se sont battus pour que nous soyons libres.

Quel est le rapport entre ce repas de famille et la Seconde Guerre mondiale ? Le président américain Roosevelt prononce en 1941 un « discours sur l’état de l’Union » dans lequel il évoque quatre libertés fondamentales : libertés d’expression, de conscience, de vivre à l’abri de la peur, de vivre à l’abri du besoin. Norman Rockwell les illustrera. Ces images, reproduites en cartes et affiches, auront un tel succès populaire que leur vente contribuera à l’effort de guerre des États-Unis !

 

Sophie Roubertie

 Actuailes n° 102 – 12 juin 2019

 


norman rockwell À l’abri du besoin


Imprimer