facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Portrait du président Jacques Chirac

Portrait du président Jacques Chirac

01-10-2019 à 23:44:00

L’ancien président de la République, Jacques Chirac, s’est éteint le 26 septembre à l’âge de 86 ans. Actuailes revient sur une carrière et un homme qui ont profondément marqué la France.

Un homme central 
de la vie politique

Haut fonctionnaire diplômé de l’ENA et de l’Institut d’études politiques de Paris, Jacques Chirac a occupé de nombreux postes. Il débute sa carrière politique en Corrèze, où il est élu député en 1967 et y sera réélu quatre fois. Il restera cher au cœur des habitants de cette région rurale. Dans les années 1970, il sera plusieurs fois ministre et même Premier ministre de 1974 à 1976. En 1977, il devient maire de Paris et occupera cette fonction jusqu’en 1995. Aux yeux des Parisiens, il était un élu proche d’eux et de leurs préoccupations. Enfin, sa carrière prend une nouvelle tournure quand il gagne l’élection présidentielle de 1995. Il sera réélu en 2002.

Un homme mystérieux

Tous les journalistes qui l’ont approché reconnaissent que Jacques Chirac était un homme difficile à cerner. En effet, il fut un homme politique très proche des gens, aimant prendre du temps pour discuter, manger et boire avec eux, embrasser les bébés qu’il croisait. Ses tournées au salon de l’Agriculture restent dans les mémoires de ceux qui l’ont vu durant plusieurs heures avaler des quantités de fromages et de viande, le tout arrosé de nombreuses bières.

Durant les campagnes électorales, il serrait souvent tellement de mains qu’il devait être soigné le soir. Il avait avec les gens un langage simple, parfois vulgaire, au risque de masquer son intelligence. Car, dans le même temps, Jacques Chirac était un amateur d’art et des civilisations lointaines, par exemple japonaise. Enfin, il dégageait une très grande énergie et ne renonçait jamais, en dépit des nombreuses défaites qu’il a subies en quarante ans de vie publique.

Un président aux décisions fortes

Président de la République, Jacques Chirac décide de suspendre en 1996 le service militaire et de professionnaliser les armées. C’est un tournant majeur. Il avait, l’année précédente, acté notre rapprochement avec les armées américaines. Il lance également une réforme des retraites, qu’il abandonne en partie face aux manifestations. En 2000, il ramène la durée d’une présidence de sept à cinq ans. On passe alors du septennat au quinquennat. En politique extérieure, il s’oppose aux Américains en 2003 au sujet de la guerre en Irak.

Très favorable à l’Union européenne, il soutient fortement le référendum de 2005, sans succès, car les Français choisissent le « non ». Il finit son mandat peu aimé des Français et poursuivi par la justice. Il est d’ailleurs le premier président à avoir été condamné par un tribunal.

Finalement, que restera-t-il de Jacques Chirac dans le cœur des Français ? Sûrement le souvenir d’un homme qui a parfois mal gouverné, avait beaucoup de défauts, mais qu’ils aimaient car ils le sentaient proche d’eux.

 

Jacques Chirac en anecdotes

Gourmand Qualifié 
de bonne fourchette, il pouvait manger une entrecôte 
de 800 g au petit-déjeuner. Il n’hésita pas à déclarer : « Je préfère le pain, 
le pâté et le saucisson aux limites de vitesse ». Il faisait partie d’une confrérie qui défend la saucisse de Montbéliard 
et avait même un camembert 
à son effigie.

Imprévisible
 Lors de sa victoire de 1995 à la présidentielle, 
il décide de faire le tour 
de Paris en voiture 
alors qu’il est attendu ailleurs par ses partisans.

Cultivé Lors d’un voyage 
en Chine, 
il remplaça 
le guide, démontrant alors l’étendue de sa culture.

ImpulsifLors d’une visite 
en Israël, il s’emporte contre les policiers israéliens 
qui l’accompagnent.

FlatteurComme le raconte 
un journaliste qui avait noté qu’il aimait prendre les bébés dans ses bras et les admirait 
en soulignant qu’il était normal qu’ils soient si beaux quand 
on voyait leur maman.

Généreux À ses interlocuteurs,
 il proposait toujours son aide pour trouver un travail, un logement ou donner de l’argent. On raconte même que, pendant ses campagnes à Paris, il distribuait aux commerçants étonnés 
des billets de 500 francs.

 

André Lefort

 

 Actuailes n° 104 – 2 octobre 2019


jacques chirac président de la france


Imprimer