facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Le mille-feuille européen - espace schengen

Le mille-feuille européen - espace schengen

16-10-2019 à 05:54:43

À quelques semaines de sa sortie annoncée de l’Union européenne, la Grande-Bretagne 
ne quittera pas l’espace Schengen puisqu’elle n’en fait pas partie. Tâchons d’y voir clair 
sur quelques-unes des structures qui organisent l’Europe.

Libre circulation des biens 
et des personnes

C’est un des principes fondateurs de l’Europe actuelle. Le projet était tout d’abord essentiellement commercial dans les années 1950, puis en 1990 est née l’idée d’un espace commun permettant la libre circulation des personnes et des biens au sein de l’Europe.

C’est effectivement en 1995 que les frontières de cinq pays – la France, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg – sont ouvertes : chacun peut désormais librement se déplacer d’un pays à l’autre sans formalités particulières. C’est la convention qu’ils signent à Schengen au Luxembourg, qui donnera son nom à ce nouvel espace intra-européen.

Avec les élargissements successifs de l’Union européenne, de nombreux pays ont rejoint l’espace Schengen : ils sont aujourd’hui vingt-six et cela concerne donc 400 millions de ressortissants. La Bulgarie et la Roumanie le rejoindront prochainement.

Pour autant, tous les membres de l’UE ne sont pas membres de Schengen : c’est le cas de la Grande-Bretagne qui a conservé sa frontière avec les pays voisins. Ainsi lorsque l’on se rend à Londres, on doit se soumettre aux mêmes formalités que pour aller aux États-Unis ou en Inde. La Norvège et la Suisse font partie de Schengen sans être membres de l’Union européenne.

Un mille-feuille à géométrie variable

L’Union européenne et Schengen sont sans aucun doute les organisations principales de l’Europe. Mais d’autres structures, organisations ou traités existent et ils ne comptent en général pas tous les mêmes membres. Ça devient un peu compliqué…

Il te paraît extrêmement simple d’utiliser des euros aujourd’hui : c’est l’Union économique et monétaire. Mais là encore, plusieurs pays de l’UE ont décidé de conserver leur monnaie nationale : on paie toujours en couronnes au Danemark.

Enfin, c’est sans doute le Conseil de l’Europe qui est l’organisation la plus vaste d’Europe : elle regroupe quarante-sept États membres et près de 820 millions d’habitants. Régi par le traité de Londres signé en 1949, ses objectifs sont avant tout de resserrer les liens et la coopération entre tous les pays européens en matière sociale, culturelle ou encore économique.

On le constate : l’organisation de l’Europe n’est pas aussi simple et cela explique peut-être en partie les difficultés que rencontrent les pays membres pour se mettre d’accord.

Karl-Wilhem von Lüneth

Actuailes n° 105 – 16 octobre 2019

 

 

 


schengen


Imprimer