facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Manifestations en Irak

Manifestations en Irak

16-10-2019 à 06:03:39

Nous nous étions quittés sur un épisode de contestation en Égypte et voici que 
nous observons le même type d’événements en Irak depuis quelques jours !

D’importantes manifestations 
à Bagdad

La capitale irakienne et de grandes villes du sud du pays sont secouées par d’importantes manifestations, nourries par des revendications d’ordre économique et social. La colère de la population est due à la corruption de la classe dirigeante et aux injustices liées au système en place.

Mêmes causes, mêmes effets…

Se montrant particulièrement fébriles, les forces anti-émeutes ont immédiatement mené une répression violente provoquant d’emblée la mort d’une dizaine de personnes et faisant plusieurs centaines de blessés. La brutalité nourrissant la contestation, de nouvelles oppositions sanglantes se sont déroulées à Bagdad, voyant entrer en scène des milices populaires et des snipers, dans une grande disproportion de réaction. Les médias sont verrouillés, Internet est bloqué et un couvre-feu instauré. Le bilan officiel au terme de cinq jours de manifestations s’élève à cent cinq morts et quatre mille blessés !

 

Une réponse politique insuffisante

Au pouvoir depuis un an seulement, le Premier ministre Adel Abdel-Mehdi tente de tenir un discours d’apaisement. Visiblement dépassé par certains dysfonctionnements de la chaîne de commandement des forces de sécurité, il a proposé un plan en dix-sept points pour répondre aux revendications. Formation des jeunes, indemnités aux chômeurs, recrutement de fonctionnaires, droits au logement des plus démunis : une réponse jugée populiste et inadaptée aux problèmes structurels que connaît l’Irak. C’est d’abord en termes de gouvernance et de lutte contre la corruption que des mesures sont réclamées, mais cela représente un défi colossal.

Cette contestation spontanée finira-t-elle par être instrumentalisée par les milices ? Jusqu’où cela avantagera-t-il l’État islamique ? Ces événements mèneront-ils à un nouveau basculement ? Dans tous les cas, l’instabilité est encore au rendez-vous…

Abu Nuwas

Actuailes n° 105 – 16 octobre 2019


irak


Imprimer