facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Au revoir, les enfants La véritable histoire du père Jacques
 de Camille de Prévaux et Jean Trolley

Au revoir, les enfants La véritable histoire du père Jacques
 de Camille de Prévaux et Jean Trolley

13-11-2019 à 06:40:56

Le Rocher, 2019

144 pages, 
16,90 euros

 

« Quand on rencontrait le père Jacques, particulièrement dans un camp de concentration, on n’avait plus honte d’être un homme... 
C’était un homme qui vous réconciliait, 
dans la guerre, avec l’espèce humaine. »

 

Dans les années 1950, le journaliste Hubert Bonnafous, reporter au Non-conformiste, mène une enquête sur le père Jacques, prêtre héros de la Résistance. Son athéisme un peu snob en sortira-t-il intact ? Voici la trame d’une biographie touchante et édifiante, conçue comme un puzzle psychologique pour cerner la personnalité de ce héros, « juste parmi les nations », mort d’épuisement un mois après la libération du camp de Güden où il fut enfermé comme résistant, après Mauthausen.

Retour sur son enfance, sa vocation de prêtre carme, directeur d’école... avant que la guerre et l’Occupation ne viennent jeter leur « révélateur » sur les âmes. Quand, sur dénonciation, la Gestapo fait une descente à Avon pour emmener les enfants juifs cachés parmi les autres élèves, il est fait prisonnier et quitte le collège sur ces mots : « Au revoir, les enfants. À bientôt ! »

Passionnant récit, à la fois humain et historique, d'une vie jetée dans la tempête de la guerre.

Des visages très expressifs au cadrage souvent en gros plan pour saisir les nuances des sentiments, ceux des enfants juifs cachés dans le collège d’Avon qu’il a fondé avant guerre, les visages de ses compagnons prisonniers des camps, celui de sa mère...

Au revoir les enfants, le film de Louis Malle sorti en 1987, a mis en lumière ce destin extraordinaire (son procès en béatification est en cours).

Ici c’est la vraie personnalité du père Jacques qui est recherchée, dans toutes ses dimensions, à partir de documents historiques. Le fruit de ce travail de recherche rigoureux est soutenu par un trait fin tout en nuances de noir et blanc, avec une grande cohérence scenario/dessin.

Découvrez ce roman graphique artistique, de format 16,5 x 23 cm, à la couverture souple. Un dossier historique de quelques pages permet d’entrer dans « l’intimité du père Jacques pleine de tourments, de révoltes, de questions, d’humour, de beauté, même dans les camps ».

 

Valérie d’Aubigny

 

Actuailes n° 106 – 13 novembre 2019


camille de prévaux jean trolley au revoir les enfants


Imprimer