facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
La diversification de la poste

La diversification de la poste

27-11-2019 à 02:33:33

Une lettre de condoléances, envoyée après le décès d’un proche, a mis sept ans, donc 2 556 jours pour aller de Gap (Hautes-Alpes) à… Gap. Si ce pli n’a pas été perdu, il est difficile de comprendre ce qui a pu arriver. Il est en revanche intéressant de se pencher sur les mutations de La Poste.

Le déclin du courrier

Avec ses fameuses voitures jaunes ou ses postiers à vélo, difficile de passer à côté du rôle historique de La Poste : le courrier. Elle est l’héritière des relais de poste créés par Louis XI en 1477 pour l’envoi des messages royaux, mais surtout des offices de messagers royaux qui transportaient les courriers des particuliers.

Détenue par l’État, La Poste est le premier opérateur de courrier européen. Elle compte plus de 250 000 salariés répartis dans 17 000 postes ou points de contact. Mais à l’heure des courriers électroniques et des sms, le nombre de lettres a été divisé par deux en vingt ans. Malgré environ 10 milliards de plis envoyés par an dans environ 37 millions de boîtes aux lettres, La Poste doit s’adapter pour survivre.

La diversification

La Poste ne manque pas d’atout et se développe grâce à son formidable réseau, réparti dans toute la France jusque dans les plus petits villages. Elle est d’abord une banque qui compte plus de 10 millions de clients. Elle profite également du développement des achats par Internet avec la livraison des colis. Mais c’est dans les services de proximité que La Poste innove le plus, afin d’utiliser au mieux ses postiers qui sillonnent la France : livraison de médicaments ou de plateaux repas, récupération d’objets ou encore aide à domicile des personnes âgées.

L’avenir de La Poste est important pour tous les Français, surtout dans les campagnes. Espérons que ce service public réussira sa mutation afin de continuer à recevoir chaque jour lettres, magazines, colis et cartes postales dans notre boîte aux lettres, pour la plus grande joie de la famille… avec un bémol quand même pour les impôts et les factures.

André Lefort

 

Actuailes n° 107 – 27 novembre 2019


poste


Imprimer