facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Croqueur de diamants

Croqueur de diamants

11-12-2019 à 07:29:06

Bernard Arnault, célèbre président de LVMH, premier groupe en France et à l’international, détient la troisième plus grande fortune mondiale, après Jeff Bezos (Amazon) et Bill Gates (Microsoft). Il vient d’annoncer le rachat du joaillier Tiffany, établi aux États-Unis pour près de 15 milliards d’euros.

Cette acquisition est la plus importante jamais réalisée par son groupe pour-tant actif en la matière. Tiffany a notamment été rendu célèbre par le film Diamants sur canapé sorti en 1961 avec Audrey Hepburn, dont le titre américain est Breakfast at Tiffanys.

Bernard Arnault a bâti en trente-cinq ans un groupe de près de 50 milliards d’euros de ventes, loin devant ses concurrents français (Kering, Hermès, Chanel), suisses (Richemont, Swatch), italiens (Prada, Tods…) et américains. Il a débuté en 1984 par l’acquisition de Christian Dior (groupe Boussac) puis Louis Vuitton, Moët, Hennessy (LVMH) en 1987 qui furent suivies pour les plus célèbres de Céline, Fendi, Bulgari, Sephora, Guerlain

Le luxe n’est pas épargné par la course à la taille qui accompagne souvent la mondialisation. La croissance en Asie, la révolution numérique, la publicité et le développement des magasins en propre nécessitent des moyens importants que les plus petits ne peuvent pas s’offrir, ou moins bien. Ils n’ont par-fois pas d’autres choix que de se vendre.

Bien que Tiffany soit l’un des principaux acteurs mondiaux sur ce segment, le groupe était sous-exposé aux pays émergents, souffrait d’investissements trop limités et n’avait pas la rigueur d’organisation de LVMH. Le Français à l’inverse va pouvoir s’appuyer sur la transformation réussie du joaillier Bulgari racheté à ses fondateurs en 2011.

Dans un contexte où la France perd souvent des champions (vente de Alstom Énergie à General Electric, vente de Technip à FMC, vente d’Alcatel à Nokia…), on peut noter que dans le luxe, le mouvement est différent. 

 

Xavier de Corsac

 

 Actuailes n° 108 – 11 décembre 2019




Imprimer