facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
11 décembre 1918 : naissance de Soljenitsyne

11 décembre 1918 : naissance de Soljenitsyne

11-12-2019 à 08:52:46

Mon cher François-Xavier, 

Alors que nous sommes entrés dans le temps de l’Avent,
je voudrais te parler d’une vertu particulière : la franchise. Et plus précisément, le courage de dire toujours la vérité :
en famille, avec tes amis, quoiqu’il en coûte ! 

Pour cela, je vais te donner en exemple un illustre personnage, un très grand écrivain russe :
il s’agit d’Alexandre Soljenitsyne.

Il est né le 11 décembre 1918 à Rostov-sur-le-Don dans le sud de la Russie et
vécut une enfance heureuse malgré la disparition de son père avant sa naissance.

Adolescent, Alexandre entreprend des études de sciences et de lettres.  Diplômé de mathématiques, de physique et de philosophie, il enseigne ensuite près de Rostov avant de partir sur le front russe, contre les Allemands, en 1940. Simple soldat, il est admis en école d’officiers. Promu capitaine en 1944, il est arrêté un an plus tard pour avoir critiqué Staline dans sa correspondance (Staline était alors le chef de la Russie communiste). 

Emprisonné puis envoyé au goulag (camp de travaux forcés), Soljenitsyne y est détenu pendant huit ans. À sa libération, il est sommé de ne pas quitter un village du Kazakhstan, où il enseigne les mathématiques, tout en se consacrant à l’écriture. Il écrit un fameux livre, L’Archipel du goulag qui est imprimé à Paris en 1973 mais en russe. Très vite, il sera traduit dans plusieurs langues et publié dans de nombreux pays occidentaux. Ce livre décrit les réalités du régime soviétique, c’est-à-dire la politique du régime communiste à cette époque et son système concentrationnaire. Ce succès lui vaut d’être arrêté une seconde fois, en 1974. Déchu de la nationalité russe, il est contraint de s’exiler avec sa famille et se réfugie à Zurich, puis aux États-Unis où il poursuit son œuvre. 

En 1994, il peut enfin réintégrer son pays après vingt ans d’exil. En 2007,
il reçoit le prix d’État russe des mains de Vladimir Poutine (l’actuel président russe).
Il meurt à Moscou en 2008.

Lauréat du prix Nobel de littérature en 1970, Alexandre Soljenitsyne est l’auteur d’une œuvre considérable. Fondée sur sa propre expérience de détenu d’un régime totalitaire, elle s’attache à révéler les falsifications de l’Histoire. Invité en Vendée en 1993, il prononce un magnifique discours et reste depuis cité dans un des spectacles du Puy-du-Fou ! 

Alexandre Soljenitsyne aura lutté toute sa vie pour dénoncer les erreurs
du communisme. Une phrase est notamment restée célèbre :
« Une parole de vérité pèse plus que le monde entier. »

Je t’embrasse de tout cœur, en espérant que cette vertu te guide sur le chemin
qui mène à la crèche !

Tante Cécile


soljenitsyne


Imprimer