facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Sainte Geneviève

Sainte Geneviève

15-01-2020 à 06:22:49

Il était une fois, au temps de l’empereur Flavius Honorius, une femme nommée Gérontia, mariée à un homme appelé Sévère. Ils habitaient au village de Nanterre, à l’ouest de Lutèce, au pied de la colline qu’on appellera plus tard le mont Valérien. En 420, Gérontia mit au monde une fille. Sévère et Gérontia, qui étaient chrétiens,
la firent aussitôt baptiser. La marraine imposa le prénom : Geneviève.

Un destin exceptionnel attendait le nourrisson. Dès sa jeunesse, encouragée par Germain d’Auxerre, évêque de haute stature spirituelle, Geneviève se consacre à Dieu. En signe de ce don total, Germain lui remet une pièce de peu de valeur, mais qui porte le signe de la croix. En bénissant le pendentif, il l’exhorte à vivre dans un esprit conforme à cet objet : en repoussant les richesses mondaines, ne s’attacher qu’aux richesses spirituelles grâce à la puissance de la Croix de Jésus.

S’étant vouée à la virginité dès son jeune âge, elle renonce à se marier et à fonder un foyer. Son époux, c’est le Christ. Sa famille, ce sont les pauvres. Tout son temps, elle le consacre à la prière et à la bienfaisance. Elle vit retirée comme un ermite, mais elle ne compte pas sa peine quand elle découvre une misère à soulager. Elle devient, de ceux qui la fréquentent, une sorte de mère spirituelle (ce fut le cas de Clotilde et Clovis). Prière ardente, aumônes, miracles : Geneviève est le salut du peuple de Paris.

Nombreux sont les faits extraordinaires dont on a gardé le souvenir. En voici un. En 451, la Gaule est à nouveau menacée par les hordes barbares des Huns, emmenées par Attila. Ce nom seul provoque la terreur, désarme les résistances. À Pâques, Metz est envahie, les habitants massacrés. Les barbares arrivent à Troyes. Paris n’est plus très loin. C’est la panique. On charge les chariots pour fuir. Geneviève, elle, garde foi en Dieu. Elle rassemble les femmes, les exhorte, les invite à prier, veiller, jeûner et… à ne pas déserter ! Malgré les oppositions, les contestations, elle réussit à maintenir l’esprit de résistance et la confiance en Dieu. Les barbares s’éloignent de Paris : Geneviève, sans verser le sang, a vaincu Attila. 

Sainte Geneviève, patronne de Paris, priez pour nous !

Père Augustin-Marie

 Actuailes n° 109 – 15 janvier 2020


sainte geneviève
0 vote


Imprimer