facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Jojo Rabbit

Jojo Rabbit

29-01-2020 à 08:12:27

Aujourd’hui sort un film assez étonnant, basculant sans cesse entre la parodie, le drameet la comédie dramatique. Allez en famille découvrir cet OVNI cinématographique,
bien plus grave et moins déjanté que ne le laisse paraître sa bande annonce !

Dans une jolie petite ville autrichienne, Jojo, dix ans, vit seul avec sa maman (Scarlet Johansson). Avec son meilleur ami, il rejoint, enthousiaste, les Jeunesses hitlériennes : il rêve de devenir le garde du corps d’Adolf Hitler… L’entraîne-ment y est rude et un accident le condamne à des tâches subalternes. Il surmonte son amertume grâce à un ami imaginaire jusqu’au jour où il fait une découverte totalement déstabilisante.

Ce film du Néo-Zélandais Taika Waititi (Thor : Ragnarock, Actuailes n° 84) est une adaptation loufoque du roman de Christine Leunens, Le Ciel en cage (2007). Taika y interprète l’ami imaginaire de Jojo, sous les traits d’un Adolf Hitler parodique qui rappelle le personnage du Dictateur de Chaplin. Le chef local des Jeunesses hitlériennes (Sam Rockwell) est un personnage burlesque, désabusé et sympathique. L’apparition de la Gestapo, quoique dramatique et tragique dans ses conséquences, est une pure scène de comédie de l’absurde et une séquence très émouvante illustre avec beaucoup de pudeur la douleur de la perte, alors qu’une autre met en scène un assaut ubuesque. En bonus, ce film évite le manichéisme, les soldats américains ne sont pas des tendres non plus... 

En fil conducteur, l’adorable Jojo (Roman Griffin Davis) jette sur son univers un regard d’enfant qui va découvrir, avec l’intelligence du cœur, qu’il a été manipulé par un fanatisme mortifère.

Catherine Bertrand

    Actuailes n° 110 – 29 janvier 2020

 


jojo rabbit
0 vote


Imprimer