facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Autant en emporte le vent

Autant en emporte le vent

12-02-2020 à 06:56:18

Adapté du roman de Margaret Mitchell, Gone With The Wind est une épopée construite comme un opéra avec un prologue et un entracte musicaux. Axé sur un personnage principal complexe et attachant, ce film ne reçut pas moins de dix Oscars lors de sa sortie en 1939 !

Alors que la guerre entre l’Union et les Confédérés menace, la vie est frivole pour la jeune aristocrate terrienne Scarlett O’Hara (Vivian Leigh). Très courtisé, son cœur ne semble battre que pour Ashley alors que ce dernier lui préfère la douce Melania. L’intrigue amoureuse ainsi posée, il faut y ajouter la présence de Rhett (Clark Gable), ce nouveau riche au passé sulfureux mais si séduisant, et surtout, en toile de fond, la guerre qui éclate, qui prend les hommes, ravage les propriétés et amène la misère, la folie et la faim…

La complexité du récit est telle qu’un résumé ne peut lui rendre hommage. En plus de trois heures de film, Victor Fleming, le réalisateur, a pu développer la psychologie de tous les personnages et enchaîner de nombreux rebondissements, mais il a su aussi décrire la guerre de Sécession des vaincus... N’en déplaise aux censeurs d’aujourd’hui qui aimeraient jeter ce film aux oubliettes, tous les grands propriétaires sudistes n’étaient pas d’affreux et violents esclavagistes et les Yankees comptaient dans leurs rangs quelques arrivistes qui se souciaient plus d’avoir une main-d’œuvre à bas coût que d’abolir l’esclavage…

Succès commercial toujours inégalé quatre-vingts ans après sa sortie, « Mamzelle Scarlett » continue à émouvoir ses spectateurs… Beau-coup ont vu le film plusieurs fois sans se lasser et découvrant à chaque fois un nouvel aspect… C’est la définition même d’un « classique » à voir en famille !

Catherine Bertrand

    Actuailes n° 111 – 12 février 2020


autant en emporte le vent


Imprimer