facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Les batteries

Les batteries

12-02-2020 à 10:01:50

Elles sont partout : des voitures aux téléphones, des montres aux vélos, des avions aux bateaux, des satellites aux sous-marins… Plus personne ne peut se passer des batteries, devenues indispensables pour fournir l’énergie nécessaire à nos vies connectées et rapides. Et si elles ne remplacent pas encore les moteurs à essence dans toutes les voitures, elles prennent peu à peu leur place. Une bonne occasion pour décrypter comment fonctionnent ces sources d’énergie !

Tout d’abord, un point de vocabulaire important : une pile n’est pas rechargeable, alors qu’un accumulateur est, lui, conçu pour être rechargé et déchargé. Quand plusieurs accumulateurs sont reliés entre eux, on parle de batterie d’accumulateurs ou – pour faire court – de batterie.

La première pile a été assemblée en 1800 par Alessandro Volta, mais il faudra attendre le milieu du XXe siècle pour que les piles commencent à envahir nos vies. Piles comme accumulateurs fonctionnent sur le même principe : celui d’utiliser une réaction chimique, appelée oxydo-réduction, entre deux matériaux différents, pour mettre des électrons en mouvement et qui sortent de l’accumulateur. Ces électrons, qui sont de minuscules charges électriques, forment le courant électrique et on dit que la pile se décharge. Dans un accumulateur, cette réaction peut être inversée et on dit qu’on le recharge.

Une pile a deux caractéristiques principales : sa capacité et sa tension. La quantité et le type de matériaux utilisés dans la construction de la pile définissent la quantité d’électrons qu’elle peut fournir, donc la capacité de la pile. Si on compare une pile à un boxeur, la capacité sera le nombre de coups de poing qu’il peut donner avant d’être épuisé. La tension, elle, sera sa taille, qui lui permet de toucher une cible en hauteur. De la même manière, si la pile a une tension trop faible, elle ne pourra pas faire fonctionner certains appareils ; et réciproquement si sa tension est trop importante elle risque de les endommager.

On comprend donc l’importance de bien choisir les matériaux qui composent piles ou accumulateurs.  C’est ce qui rend le lithium quasi incontournable dans la plupart des accumulateurs que nous utilisons aujourd’hui. C’est un matériau léger, capable de fournir une grande quantité d’électrons ainsi qu’une tension importante !

En reliant entre eux plusieurs accumulateurs, les batteries permettent d’additionner leurs caractéristiques : soit les tensions pour per-mettre d’alimenter des appareils plus puissants, soit les capacités pour les alimenter pendant plus longtemps… Et bien souvent les deux à la fois ! Une histoire que nous vous raconterons dans un prochain article d’Actuailes.

Malo du Bretoux

Actuailes n° 111 – 12 février 2020


batterie


Imprimer