facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Pourquoi dit-on « être en quarantaine » ?

Pourquoi dit-on « être en quarantaine » ?

24-03-2020 à 19:13:10

Pourquoi dit-on « être en quarantaine » ?

Cette expression signifie que l’on isole un navire, une marchandise, une personne ou un animal provenant d’un pays infecté par une maladie. La durée est relativement longue afin de vérifier s’il se développe ou non une maladie.

Cette locution datant du Moyen Âge n’est pas fondée sur des preuves scientifiques. En effet, les connaissances sur les épidémies et les maladies étaient à cette époque très limitées. Aussi, il est plus probable que la durée de quarante jours se fonde sur une base religieuse. Ainsi, il y a les quarante jours du séjour de Moïse sur le mont Sinaï mais aussi les quarante jours de Jésus-Christ au désert, qui fixe d’ailleurs la durée du Carême à quarante jours.

Le premier usage de la quarantaine remonte au XIVe siècle, lorsque la grande peste déferle depuis l’Asie jusqu’en l’Europe, faisant 25 millions de victimes sur notre continent. Le principe d’une quarantaine préventive est instauré en 1377 dans la cité de Raguse (actuelle Dubrovnik, en Croatie), alors petite république vivant du commerce maritime. Les équipages provenant de zones infestées par la peste sont tenus de faire escale sur des petits îlots pendant un mois, à une vingtaine de kilomètres du port.

Le principe d’isoler les malades est également appliqué pour les lépreux. Les malades sont soit confinés dans leur demeure, soit placés dans des léproseries ou brutalement chassés de la ville. À partir des années 1800, le Royaume-Uni a imposé une quarantaine à tous les animaux venus de l’étranger pour se protéger la rage, mesure aujourd’hui abrogée. Chiens et chats étaient confinés pendant six mois !

Par extension, cette expression peut être employée également pour une personne exclue ou mise à l’écart d’un groupe.

    Actuailes n° 113 – 25 mars 2020


quarantaine


Imprimer