facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
les adresses présidentielles : des discours de guerres ?

les adresses présidentielles : des discours de guerres ?

24-03-2020 à 20:51:42

Si, dans notre monde connecté, nous pouvons voir tous les jours le président de la République, ce n’est que rarement qu’il s’adresse directement et officiellement aux Français.

Les allocutions du président prennent place dans des contextes particuliers : les grands événements de la République et les crises qu’elle traverse. Preuve que l’épidémie du coronavirus en est une, Emmanuel Macron s’est adressé deux fois à ses compatriotes en cinq jours. 

Dans ces deux allocutions, des 12 et 16 mars, une métaphore mène le fil : celle de la guerre. Si, lors du second discours présidentiel, le « Nous sommes en guerre » a marqué les esprits, les allusions à un conflit étaient déjà très nombreuses. 

Tout d’abord par l’ancrage de l’épidémie dans des conflits antérieurs, avec le rappel de « tant de crises [surmontées] à travers l’histoire » et surtout l’appel à une « union sacrée », regroupement politique et solidaire lors de l’entrée dans la Première Guerre mondiale. Cette union doit se faire dans le cadre de ce que le président évoque, plusieurs fois, comme « une mobilisation générale », appelant tous les Français à des « sacrifices » pour « la nation ».  Vocabulaire encore plus fort lors de sa deuxième allocution, dans laquelle on retrouve l’évocation du « combat », de la « première ligne » de la nation et de « ses enfants ».

Enfin, ces deux discours sont marqués, comme en guerre, par la promesse de récompenses pour les sacrifices accomplis. La Ire République a dressé un temple « à ses grands hommes » ; la Ve République promet à « ses héros », « la reconnaissance de la nation ». 

Quitterie Murail

    Actuailes n° 113 – 25 mars 2020




Imprimer