facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Confinées au grand air

Confinées au grand air

08-04-2020 à 08:25:00

Pomme et Lorette ont dix et douze ans. Elles sont parties en famille pour vivre le confinement à la campagne, dans le Gers verdoyant, à quatre kilomètres de Lectoure. Elles nous racontent leur expérience.

Comment s’organisent vos journées d’école à la maison ?

Lorette : Nous travaillons surtout le matin. Les professeurs nous envoient du travail sur Pronote (notre cahier de texte en ligne) et je fais tout ce que je reçois. Je continue l’après-midi si je n’ai pas fini.

Pomme : Mon maître m’envoie tous les soirs le travail à faire pour le lendemain.

Lorette : Je travaille toute seule et j’appelle maman quand j’ai besoin d’aide. Il n’y a que la prof de physique-chimie et mathématiques qui nous envoie des petites vidéos d’elle pour nous expliquer le cours.

Pomme : Pour moi, les cours sont tous à l’écrit, mais on a parfois des petites vidéos comme des extraits de l’émission C’est pas sorcier ou des dictées enregistrées.

Faites-vous un peu de sport ?

Pomme : Eh bien, on profite surtout du jardin. Papa nous fait faire des courses d’orientation et nous faisons souvent des promenades autour de la maison.

Quelles sont vos difficultés ? Que regrettez-vous le plus ?

Pomme : Je regrette Tours où nous habitons parce qu’il y a toutes nos amies. Et puis, ce n’est pas facile de travailler à la maison, parce qu’Aliette, notre petite soeur, fait du bruit, elle crie parfois ou elle pleure. C’est difficile de se concentrer !

Lorette : Pour moi, le plus dur, c’est de travailler dans une maison faite pour les vacances ! Mais aussi de s’adapter à l’organisation des professeurs, chacun a la sienne et, au début, c’était stressant, il y avait trop de choses en même temps.

Et quelles sont vosjoies, les choses agréables de ce temps particulier ?

Lorette : On passe beaucoup plus de temps en famille. Et ça, c’est super. Surtout avec notre grand frère qui est en Terminale et pensionnaire ! On voit davantage Papa aussi qui est militaire et notre grand-mère qui habite dans la maison d’à côté.

On joue aux cartes tous ensemble. On peut aussi avancer dans les travaux ou l’arrangement de la maison.

Pomme : Moi, j’aime tout : on peut sortir de la maison et du jardin. On se lève plus tard le matin et on voit le printemps arriver !

Alors vous avez envie de finir l’année scolaire comme ça ?

Toutes les deux : Oh non, nous voudrions retourner en classe. C’est plus facile pour travailler… et nos amies nous manquent !

Actuailes n° 114 – 8 avril 2020


confinement


Imprimer