facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Libres ! SOS Chrétiens d'Orient

Libres ! SOS Chrétiens d'Orient

08-04-2020 à 09:39:16

 

C’était le 20 janvier 2020 : trois Français et un Irakien, membres de l’ONG française SOS Chrétiens d’Orient, étaient enlevés à Bagdad, aux alentours de l’ambassade de France. La capitale irakienne était alors en proie à de fortes tensions, liées, pour certaines, à l’influence iranienne sur le pays et à la présence des troupes américaines, pour d’autres.

Pour rappel, l’association, fondée en 2013, a pour objectif d’aider (en matière d’éducation et de médicaments notamment) et de protéger les minorités chrétiennes. Ses actions se centraient, à l’origine, sur la Syrie, avant de s’étendre à d’autres régions, comme l’Irak, où les chrétiens sont victimes de persécutions, du fait de l’avancée de l’État islamique.

Depuis janvier, l’ONG était sans nouvelles des quatre hommes, n’ayant reçu ni message, ni revendication.

Or, le 26 mars dernier, un communiqué officiel de l’Élysée annonçait la libération des otages et exprimait sa gratitude aux autorités irakiennes pour leur aide dans cette heureuse issue.

L’avant-veille, la France avait décidé de retirer ses troupes d’Irak, troupes qui participaient alors à la formation des forces armées du pays, dans le cadre de la coalition internationale contre l’État islamique. Ce retrait de plusieurs centaines d’hommes a été en partie motivé par la propagation de l’épidémie due au coronavirus dans cette région du monde.

Aucun détail n’a cependant été donné sur les circonstances de l’enlèvement, ainsi que sur l’identité des ravisseurs. Aucun lien officiel n’a non plus été fait entre ce retrait de soldats et la libération des otages.

Quitterie Murail

Actuailes n° 114 – 8 avril 2020


sos chrétiens d'orient


Imprimer