facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Centenaire de la canonisation de Jeanne d’arc

Centenaire de la canonisation de Jeanne d’arc

06-05-2020 à 08:41:00

Sur le bûcher, enveloppée par les flammes, Jeanne demande une croix. Elle crie plusieurs fois le nom de Jésus avant d’expirer. Elle n’a pas vingt ans ! Le bourreau atteste que son cœur est resté intact au milieu des braises. Les Anglais ordonnent de le jeter avec ses cendres dans la Seine afin d’empêcher qu’on garde des reliques. Un soldat anglais éclate en sanglots : « Nous sommes perdus ! Nous avons brûlé une sainte ! »

Le souvenir de Jeanne persiste.

Comme une lumière qui, par une nuit obscure, brille toute petite à l’horizon. « Elle est l’incarnation de notre pays dans ce qu’il a de meilleur », écrit Siméon Luce1. Il énumère ses qualités : « L’entrain belliqueux, la grâce légère, la gaieté primesautière, l’esprit mordant, l’ironie méprisante en face de la force, la pitié pour les petits, les faibles, les malheureux, la tendresse pour les vaincus. » Oui, Jeanne a tout cela.

Le dimanche 20 mars 20162 , plus de cinq mille personnes se pressent dans la cour du château du Puy-du-Fou pour accueillir l’anneau de Jeanne, prise de guerre des Anglais, qui revient en France. Un vrai miracle, l’unique relique de Jeanne ! Un défilé de volontaires costumés accompagne l’anneau placé dans un reliquaire porté par huit chevaliers en armure. La musique de l’artillerie de marine de Brest précède le cortège, interprétant la marche de Robert Bruce qui, dit-on, accueillit Jeanne victorieuse à Orléans. Dans la cour se déploie la haie d’honneur des saints-cyriens, sabre au clair, en casoar et gants blancs, qui saluent la relique.

Tous les ans, depuis 1435, avec de rares interruptions pendant les guerres, les habitants d’Orléans organisent de grandes fêtes. Le 29 avril, la jeune fille désignée pour figurer Jeanne pénètre à cheval dans la ville. Elle a reçu une épée qui se transmet chaque année d’une Jeanne à la suivante. Le 1er mai, elle défile en armure dans la ville. Le 7 mai a lieu la remise de l’étendard qui fut au sacre à Reims. Le 8 mai, jour de la victoire, après la messe, Jeanne remonte à cheval et se déplace dans la ville. Hommage fervent à la sainte de la cité !

Savez-vous que la Russie aussi est séduite par notre Jeanne ? La ville de Saint-Pétersbourg a donné son accord pour que la statue de Boris Lejeune représentant une Jeanne très féminine soit implantée en face de l’ancien palais de la Garde impériale.

1. Dans Jeanne d’Arc à Domrémy.

2. Cf. Actuailes n° 49 sur le retour en France de l’anneau de Jeanne d’Arc. À lire aussi «La naissance de Jeanne d’Arc», Actuailes n° 45.

Mauricette Vial-Andru

 


jeanne d'arc


Imprimer


Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment

Publier un commentaire

Vous devez être connecté au site pour publier un commentaire