facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
« Le 11 mai, tous en librairie ! »

« Le 11 mai, tous en librairie ! »

19-05-2020 à 20:56:00

C’est un slogan que beaucoup affichaient sur les réseaux sociaux durant les jours qui ont précédé le « déconfinement ». En effet, le monde du livre a connu une réelle crise, due à l’arrêt des activités depuis le 18 mars dernier.

Entre mi-mars et le 12 avril, les ventes de livres, que ce soit dans les librairies, dans la grande distribution ou sur Internet, se sont écroulées de plus de 60 %. C’est une chute qui se retrouve aussi dans les autres domaines de l’industrie du livre, notamment pour l’édition. Il y a quelques semaines, le 23 avril, le président du syndicat national de l’édition, Vincent Montagne, plaidait ainsi en faveur d’un plan de relance, de plusieurs milliards d’euros, au profit de l’ensemble des industries culturelles.

Mais cependant, durant ce confinement, les Français n’ont pas arrêté de lire, au contraire ! Pour beaucoup, rester chez soi a été l’occasion de se mettre ou de se remettre à la lecture. Mais pour trouver un bon livre, il a fallu être plus astucieux et surtout plus numérique.

Et en effet, en parallèle du confinement, un réel boom des livres numériques a été constaté. C’est une explosion qui a été accompagnée par de nombreuses plateformes d’e-books qui ont mis leurs livres à disposition gratuitement (que ce soit des enseignes comme la Fnac et Cultura, ou encore la Bibliothèque nationale de France), mais aussi par la presse qui a multiplié les articles recommandant les livres numériques à lire pendant cette période spéciale.

Pendant le confinement, la vente de livres numériques a ainsi augmenté de 75 % à 200 % selon les plateformes, d’après Livres Hebdo.

Cet engouement pour les livres numériques ne reflète cependant pas les tendances de lectures de ces dernières années. Il reste alors à savoir si cette habitude continuera après le « déconfinement ». Les prochaines semaines vont également être décisives pour les petites librairies, qui craignent pour leur survie mais espèrent voir revenir les Français avant l’été dans le respect des gestes de sécurité.

Quitterie Murail

Actuailes n° 116 –20 mai 2020


livres confinement


Imprimer