facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Choisir sa route

Choisir sa route

19-05-2020 à 21:26:00

Jeune lecteur, jeune lectrice, tu cherches une direction à donner à ta vie ? Jésus te la donne aujourd’hui. Le Seigneur monte au ciel, c’est vers là qu’il t’invite à le suivre.

Tes choix : petits, moyens et grands

Ta vie durant, tu auras des choix à faire. De grands choix, comme le type d’études ou de formation que tu veux et peux poursuivre ; comme le métier que tu veux et peux exercer. Et le grand choix qu’on appelle parfois « choix de vie » : avec qui te marier ? Es-tu appelé par Dieu à son service ? À qui, parmi les personnes que tu côtoies, dois-tu donner ton amitié ? Des choix de moyenne importance. À quel endroit vas-tu habiter ? Quelle activité physique, intellectuelle, artistique vas-tu pratiquer ? Et des petits choix… La destination des prochaines vacances ? Qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui ? Quelle paire de boucles à tes oreilles ?

Le pèlerinage de la vie

Mais tous ces choix sont pris dans la grande trajectoire personnelle de la vie. Ils en sont comme les étapes qui jalonnent le long chemin de l’existence.

Si l’on compare la vie à un pèlerinage, les grands choix sont les étapes principales de la route, les quelques grandes villes que l’on traverse ; les choix intermédiaires sont les étapes quotidiennes, où le soir on s’arrête pour refaire ses forces et repartir le lendemain. Les petits choix, ce sont tous ceux qui occupent le temps de la marche quotidienne : la pause méritée sous un frais ombrage, la gorgée d’eau prise à la source pure, le sourire échangé avec un autre pèlerin.

Attention, quand on dit « long chemin de l’existence », il ne faut pas se tromper. Quand on est jeune, le chemin paraît long. Plus on vieillit, plus on se rend compte qu’il était court. Au soir de la vie, le chemin paraît très court. Mais, pour que tous ces choix (petits, moyens ou grands) aient un sens, il faut qu’ils visent tous une même direction : le but du pèlerinage (Jérusalem, Saint- Jacques, Chartres…). Sinon la vie n’est qu’un éparpillement, un puzzle qu’on n’arriverait jamais à achever.

Vers le ciel

Cette direction, qui attire tout le reste, le Seigneur Jésus te la donne aujourd’hui. Sous les yeux de ses disciples, il monte au ciel. La vie sur la terre n’a de sens que si l’homme lève la tête et regarde vers le ciel. Tous tes choix – petits, moyens ou grands – n’auront de valeur que s’ils sont attirés, polarisés, par cette quête et désir du ciel, où Dieu demeure. « Je suis sorti du Père et venu dans le monde. Maintenant je quitte le monde et je vais au Père » (Jn 16, 28). Jésus est venu dans le monde pour nous montrer le chemin. Le but du chemin, c’est le ciel et Jésus nous y attire à sa suite.

Père Augustin-Marie

Actuailes n° 116 - 20 mai 2020




Imprimer