facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
  L’Afrique, plus connectée que jamais !

L’Afrique, plus connectée que jamais !

03-06-2020 à 09:16:07

Sur le continent africain, on aime être connecté. Il n’est pas rare d’avoir quatre ou cinq téléphones portables et dans certains pays on dénombre plus de comptes Facebook que d’habitants, c’est dire !

Pourtant, si le continent africain connaît le plus fort taux de progression d’Internet au monde, avec 73 millions de nouveaux abonnés en 2019, il reste très en retard et des disparités existent entre les pays côtiers et les pays de l’Afrique intérieure, où le prix des abonnements atteint parfois des sommes astronomiques. Une avancée majeure pourrait cependant accélérer les choses : plusieurs opérateurs télécoms (dont Orange) et Facebook se sont alliés dans un consortium pour installer un câble de 37 000 kilomètres autour de l’Afrique, qui améliorera l’accès à Internet.

On croise depuis quelques années des ouvriers qui s’affairent sur le bord des routes, creusant des tranchées reliant les principales villes d’Afrique. L’Afrique ne souhaitant pas rester en marge du monde, ils participent à l’installation de la fibre optique, cette connexion Internet ultra rapide. Prochainement, un nouveau câble, l’un des plus longs au monde et baptisé 2Africa, reliera l’Europe de l’ouest au Moyen-Orient et à seize pays d’Afrique, parcourant la Méditerranée, la mer Rouge, le golfe d’Aden, la côte africaine de l’océan Indien jusqu’au cap de Bonne-Espérance, pour remonter l’océan Atlantique jusqu’en Grande-Bretagne. Les associés visent une mise en service en 2023 ou 2024 pour fournir un accès « supérieur à la capacité combinée totale de tous les câbles sous-marins desservant l’Afrique à l’heure actuelle », est-il précisé dans un communiqué commun.

Le nouveau câble « apportera à de nombreuses régions d’Afrique la connectivité Internet et la
fiabilité dont elles ont tant besoin », estiment les associés. « Il répondra à la demande toujours plus importante et facilitera le déploiement de la 4G, de la 5G et de l’accès haut débit fixe pour des centaines de millions de personnes. » Cette avancée pourrait donc réduire les écarts et faciliter
télétravail et accès à l’éducation : la crise de la covid nous en a tous prouvé la nécessité.

Actuailes n° 117 – 3 juin 2020


internet


Imprimer