facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Le beaujolais nouveau, succès commercial français.

Le beaujolais nouveau, succès commercial français.

24-11-2020 à 19:09:00

Il est une tradition à laquelle beaucoup de Français sont attachés : la sortie du beaujolais nouveau, chaque troisième semaine de novembre. Retour sur un très gros succès commercial.

Un vin jeune au succès international

Le beaujolais est un vin jeune, c’est-à-dire qu’il ne vieillit pas plusieurs années dans des tonneaux. Il est produit au nord de Lyon dans une région dont il porte le nom. C’est un vin apprécié pour ses arômes fruités. Et il connaît un grand succès chaque année en France et à l’étranger, surtout au Japon et en Corée du Sud. Malheureusement, en cette année de covid, il n’y aura pas de dégustations dans les bars et restaurants et les ventes pourraient baisser de 25 %.

Une filière agricole dynamique

La filière vinicole française, c’est-à-dire la production de vin, est très dynamique, comme le montre le beaujolais. Les vins français, réputés pour leur saveur, sont très appréciés dans le monde entier avec des noms qui font encore rêver : champagne, bordeaux ou bourgogne. La France est le second producteur mondial après l’Italie, le vin générant chaque année 13 milliards de ventes, faisant vivre 500 000 personnes. Sa qualité a beaucoup augmenté ces dernières années, la clientèle devenant plus exigeante.

Des années à venir difficiles ?

La filière est inquiète pour les années à venir, pour trois raisons principales. La première vient de la crise économique liée à la pandémie, qui fait baisser le pouvoir d’achat de nombreux consommateurs à travers le monde. La seconde raison vient de la concurrence d’autres vins venant de pays comme l’Australie, le Chili ou l’Italie. Enfin, certains consommateurs se détournent du vin, lui préférant des boissons plus alcoolisées, comme le gin, ou moins alcoolisées, comme la bière. Cependant, la France n’a pas dit son dernier mot et multiplie les campagnes de publicité pour maintenir ses ventes.

 

André Lefort

Actuailes n° 123 – 25 novembre 2020


vin beaujolais économie


Imprimer