facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Réconciliation entre l'Arabie Saoudite et le Qatar

Réconciliation entre l'Arabie Saoudite et le Qatar

13-01-2021 à 07:01:00

Après une brouille de trois ans et demi, le Qatar, un petit émirat gazier de la péninsule arabique, s’est réconcilié la semaine dernière avec l’Arabie saoudite, sa voisine.

Oubliant les attaques personnelles et la propagande hostile via leurs médias respectifs, les deux frères ennemis, l’émir qatari, le cheikh Tamim al-Thani, et le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, se sont chaleureusement embrassés et ont signé un accord de « solidarité et de stabilité » lors du Conseil de coopération du Golfe. Concrètement, Riyad rouvre son espace aérien et ses frontières terrestres au Qatar, permettant la reprise du commerce et la réunification des familles – souvent issues de la même tribu et isolées par le blocus. En contrepartie, Doha, capitale du Qatar, abandonne les poursuites lancées devant les instances judiciaires internationales.

Les hostilités avaient été ouvertes en juin 2017 lorsque Riyad et ses alliés – Émirats arabes unis, Bahreïn et Égypte – avaient rompu leurs relations diplomatiques et décrété un blocus aérien et terrestre contre le Qatar. Ils lui demandaient de cesser de soutenir les Frères musulmans1 (interdits en Arabie saoudite) via sa chaîne de télévision Al Jazeera, de rompre son alliance avec la Turquie et ses liens avec l’Iran, le rival régional de Riyad. Le temps a passé et ils n’ont pas obtenu gain de cause. Bien au contraire, le Qatar a profité de cet isolement contraint pour gagner en autonomie et se rapprocher de la Turquie et de l’Iran, avec lequel il partage un immense champ gazier maritime.

Pourquoi cette réconciliation soudaine alors que ces États continuent à poursuivre des intérêts divergents ? Du côté saoudien, il semblerait que ce soit un cadeau pour amadouer la prochaine administration américaine menée par Joe Biden, moins à même que son prédécesseur Donald Trump de fermer les yeux sur les violations des droits de l’homme, allègrement bafoués. Riyad a aussi intérêt à constituer un front uni dans le Golfe face à l’Iran. Du côté qatari, la réconciliation permet d’envisager sereinement la Coupe du monde de football de 2022, prévue à Doha.

1. Les Frères musulmans sont une organisation transnationale islamiste sunnite fondée en 1928 en Égypte avec pour but la renaissance islamique et la lutte non violente contre l’emprise laïque occidentale et le modèle européen en terre d’Islam.

Abu Jibril

Actuailes n° 125 - 13 janvier 2021




Imprimer