facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Les 80 ans du Capitaine Haddock

Les 80 ans du Capitaine Haddock

26-01-2021 à 21:10:00

C’est en janvier 1941 qu’il a vu le jour et, malgré son air encore bien jeune et sa barbe sans le moindre poil blanc, le capitaine Haddock vient donc de fêter ses quatre-vingts ans.

Janvier 1941 : un cargo fait route vers l’Afrique du Nord, dans sa cale, de l’opium caché et surtout Tintin retenu prisonnier. Dans le même bateau, un capitaine, barbu, qui parle tout seul ou alors à sa bouteille de whisky. C’est sur ce bateau, le Karaboudjan, que se fait l’une des plus grandes rencontres de l’univers des bandes dessinées. Tintin vit alors la neuvième de ses aventures, Le Crabe aux pinces d’or.

Mais qui est donc le capitaine Haddock ? Son créateur, Hergé, ne l’apprend à ses lecteurs qu’au fur et à mesure : il lui trouve un ancêtre, un aristocrate français, François de Hadoque, dans Le Secret de la licorne ; lui fait acheter une demeure familiale, le célèbre château de Moulinsart, dans Le Trésor de Rackham le Rouge ; et ne lui donne un prénom, Archibald, que dans le dernier épisode de la série, Tintin et les Picaros.

Le capitaine Haddock, c’est surtout le compagnon qui manquait au jeune Belge, qui n’avait alors pour seul ami que Milou. Contre-pied complet de Tintin, il est bourru, colérique, pince sans rire, toujours affublé de sa casquette, de sa pipe, et souvent d’une bouteille, mais, surtout, il est spécialiste dans un art : celui du juron !

Jamais vulgaire, son lexique très original est devenu emblématique : l’art d’Hergé a été de créer, dans la bouche du capitaine, un langage utilisant des mots courants ou rares et de les sortir de leur contexte. Inspirés du thème de la marine (« Mille sabord », « Flibustier », « Marin d’eau douce », « Cachalot ») ou du domaine scientifique (« Ectoplasme », « Ornithorynque »), ils ont le double avantage de faire rire et d’apprendre aux lecteurs de nouveaux mots, souvent oubliés.

Ce sont ces jurons qui, dans la série à succès Le Bureau des Légendes, donnent leurs noms de code aux célèbres agents de la DGSE. La preuve, s’il en est, que le capitaine Haddock est encore bien vivant et tout à fait dans l’air du temps, malgré son âge désormais avancé.

Quitterie Murail

Actuailes n°126 - 27 janvier 2021

 

0 vote


Imprimer