facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Les Grands Corsaires de Loÿs Pétillot

Les Grands Corsaires de Loÿs Pétillot

23-03-2021 à 19:29:00

Les Grands Corsaires

Illustrations de Loÿs Pétillot,
Texte de Philippe Brochard,
Couleurs de Sophie Michaud

« Le 29 juin 1694, à la tête de huit navires de guerre, Jean Bart affronte
cent quarante bateaux adverses dans le banc du Texel, zone sablonneuse de la mer du Nord. C’est une grande victoire et le "chevalier Bart" ramène le convoi à Dunkerque, sauvant la France de la famine. »

Pourquoi l’histoire des corsaires suscite-t-elle curiosité et passion ? Gloire, évasion, exploits maritimes nourris de dangers et d’audace, auréolés de mystère, voilà de quoi enthousiasmer les amateurs de mer et d’Histoire au fil des générations.

Cette réédition en est la preuve. Tout comme son père avant lui, le jeune lecteur d’aujourd’hui est emporté par le souffle tonique du trait de Loÿs Pétillot et le texte inédit, parfaitement ajusté, de Philippe Brochard qui précise, dès la première page de cet album documentaire grand format : « À une époque où les armées permanentes et officielles n’étaient pas très nombreuses, certains pays, royaumes ou républiques, ont fait appel à des personnes privées pour devenir, le temps d’une guerre, des auxiliaires de la Marine. Ce sont les corsaires. »

Vous ne confondrez plus pirate et corsaire et laisserez courir votre imagination à l’évocation de grandes figures, parmi des milliers, comme Duguay-Trouin, anobli par Louis XIV pour avoir pris plus de trois cents navires marchands et vingt vaisseaux de guerre ennemis, ou François Thurot, corsaire bourguignon mort au combat, enterré en Écosse. Que de destins singuliers, à l’image de Surcouf ou d’Étienne Pellot, « Le Renard basque », dernier corsaire français mort en 1856 à quatre-vingt-onze ans !

Dans un style vivant, Philippe Brochard met en lumière des détails passionnants, techniques, biographiques ou cartographiques, présentés dans leur contexte.

La mise en page structurée laisse la part belle aux documents, cartouches historiques et aux illustrations d’origine de Loÿs Pétillot qui n’ont pas pris une ride. Les nouvelles couleurs de Sophie Michaud sont aussi un beau travail.

Pour tous les publics, surtout masculins, dès dix ou onze ans.

Valérie d’Aubigny

Actuailes n°129 - 24 mars 2021


0 vote


Imprimer