facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Emmanuel Macron en marche vers les présidentielles ?

Emmanuel Macron en marche vers les présidentielles ?

08-06-2021 à 18:16:00

Les élections présidentielles se tiendront en avril 2022, dans moins d’un an. Certains partis ou personnes sont donc déjà en campagne et Emmanuel Macron ne fait pas exception.
Entre sa vidéo récente avec McFly et Carlito et son tour de France, le président tente de se montrer sous son meilleur jour et de fédérer autant de Français que possible.

Emmanuel Macron aura eu un quinquennat très chaotique, que ce soit avec la manifestation des Gilets jaunes, la réforme des retraites ou la crise sanitaire. Chaque année aura eu ses problèmes, donc son lot de mécontents. Les étudiants et jeunes professionnels se plaignent des mesures sanitaires qui gâchent « les plus belles années de leur vie » ; les familles se démènent entre le télétravail et l’école à la maison ; les entrepreneurs ont du mal à faire tourner leurs entreprises ; les retraités ont peur pour leur retraite. Tous considèrent Emmanuel Macron et son gouvernement comme la cause principale de leurs problèmes. Or, ce dernier compte bien être réélu en 2022. Pour faire oublier ses différents échecs, il se présente comme le dernier rempart face au Rassemblement national, avec l’aide des médias.

L’organisation du duel Macron-Le Pen

En 2017, Emmanuel Macron avait remporté les élections en se présentant comme le « rempart face à l’extrême droite ». Cette technique, mise en œuvre par Jacques Chirac et qui lui faisait remporter les élections avec 82 % des voix en 2002, a permis à Emmanuel Macron d’être élu avec 65 % des voix quinze ans plus tard. Mais Le Rassemblement national avait donc fait 35 % des voix, contre 18 % à l’époque de Jacques Chirac.

Aujourd’hui, les électeurs de gauche, qui avaient voté pour Macron en 2017, sont moins décidés à voter « contre l’extrême droite ». Certains veulent voter pour un candidat de gauche… ou pour personne. La victoire d’Emmanuel Macron est donc moins certaine. C’est pourtant face à Marine Le Pen qu’Emmanuel Macron est le plus sûr de gagner, c’est pourquoi les médias évitent de parler des autres candidats, qui doivent répéter qu’ils se présentent, comme on l’a vu avec Xavier Bertrand, qui compte se présenter à l’élection présidentielle s’il remporte les élections régionales des Hauts-de-France. De cette façon, les médias s’assurent que la majorité des Français ne connaisse que deux candidats : Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Les sondages successifs peuvent alors refléter la certitude d’un duel Macron-Le Pen.

Pendant que les médias organisent son duel avec Marine Le Pen, Emmanuel Macron place ses pions à l’occasion des élections régionales. Les membres de son gouvernement, comme Éric Dupont-Moretti, ministre de la Justice, Marlène Schiappa, secrétaire d’État au ministère de l’Intérieur, ou Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie auprès du ministère de l’Économie, sont membres des listes des élections régionales pour certaines régions. Or, leur objectif est très souvent d’être un rempart contre l’extrême droite. Plutôt que de proposer certaines mesures adaptées à leur région, ces candidats installent l’idée que seul le mouvement En Marche peut protéger la France du Rassemblement national.

Macron se rapproche de l’électorat jeune

En parallèle de ces manœuvres politiques et médiatiques, Emmanuel Macron tente de se rapprocher des différents électorats. C’est pour cela qu’il a invité McFly et Carlito à tourner une vidéo à l’Élysée. McFly et Carlito sont deux youtubeurs habitués des vidéos humoristiques. Ils se filment souvent en train de faire différentes expériences, comme des jeux, le but étant de faire rire par des situations absurdes ou grotesques. En se rapprochant d’eux, Emmanuel Macron a voulu parler aux jeunes électeurs entre 18 et 25 ans.

Emmanuel Macron souhaite se détacher de son image de président arrogant, qui prend les Français de haut, et veut se rapprocher de ses citoyens. McFly et Carlito étaient, pour lui, la meilleure façon de se rapprocher des jeunes. Certains citoyens, y compris « jeunes » (moins de trente ans) ont cependant été exaspérés de constater qu’Emmanuel Macron pensait que tous les jeunes se reconnaissaient en McFly et Carlito.

Adélaïde Motte

Actuailes n°133 - 9 juin 2021




Imprimer