facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Le bitcoin a-t-il un avenir ? Comprendre le bitcoin.

Le bitcoin a-t-il un avenir ? Comprendre le bitcoin.

08-06-2021 à 18:31:00

Lancée en 2008 par un inconnu, cette monnaie électronique (virtuelle) connaît un grand succès, mais suscite aussi beaucoup de questions. Jusqu’où ira-t-elle ?

Une monnaie virtuelle

Le bitcoin vient des termes anglais bit, unité de mesure informatique, et coin, qui signifie monnaie. Cette monnaie a été lancée en 2008 par un dénommé Satoshi Nakamoto
– sûrement un nom d’emprunt. Dans son concept, il n’y a ni pièce, ni monnaie. Tout s’achète et se vend sur un ordinateur avec une connexion Internet. Ce système est très différent du dollar ou de l’euro, qui sont fabriqués par une banque centrale. Pour acheter des bitcoins, nul n’est besoin d’ouvrir un compte en banque, ni même de donner son nom.

Il existe plusieurs façons d’obtenir des bitcoins : échanger son argent contre des bitcoins, être payé en bitcoins ou miner des bitcoins, c’est-à-dire être payé en échange de la mise à disposition de son ordinateur pour les vérifications des transactions. Certains pays disposent de distributeurs de bitcoins, semblables aux distributeurs d’argent accessibles avec une carte bleue.

Tout s’achète et se vend directement entre deux personnes. C’est donc un moyen très simple d’échanger de l’argent avec une autre personne et peu cher car il n’y a pas d’intermédiaire à payer comme une banque.

Un succès foudroyant

À ses débuts, le bitcoin ne valait presque rien. Tout a commencé à changer en 2013 et son cours n’a cessé de progresser jusqu’à s’envoler en avril 2021 à 64 000 dollars, avant de s’écrouler à 30 000 dollars le 19 mai. Il est stable depuis un mois. On voit ainsi que le bitcoin peut vous faire gagner ou perdre beaucoup d’argent, parfois en quelques heures. C’est donc un placement à risque. Son succès est dû à sa simplicité, au faible prix de son échange, à son acceptation comme monnaie par de grandes entreprises comme Tesla ou Paypal, mais aussi à l’appât d’un gain rapide et facile. En revanche, on ne peut le comparer à l’or qui reste le moyen le plus sûr de garantir son argent.

Le début de la chute ?

Le bitcoin compte de nombreux partisans, mais autant de détracteurs, qui pensent que son prix n’a aucun sens. La baisse brutale de son cours le mois dernier est due à son interdiction en Chine, qui souhaite promouvoir sa propre monnaie électronique, et à la publication d’articles soulignant qu’il utilise beaucoup d’ordinateurs – et donc d’électricité – et qu’il serait à ce titre dangereux pour l’environnement. On le soupçonne également de servir au blanchiment de l’argent sale, c’est-à-dire de permettre à des criminels, comme des trafiquants de drogue, d’échanger discrètement le produit de leurs trafics. Enfin, le bitcoin a suscité des concurrents et il existe désormais sur le marché d’autres monnaies virtuelles.

Nul ne sait avec certitude quel sera l’avenir du bitcoin. Il demeure néanmoins que son arrivée a révolutionné les échanges de monnaie et qu’il va continuer à faire l’objet de débats passionnés.

André Lefort

Actuailes n°133 - 9 juin 2021




Imprimer