facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Le marché de Bibola en Ethiopie

Le marché de Bibola en Ethiopie

08-06-2021 à 18:45:00

Près de Lalibela, il y a un marché tous les samedis au village de Bilbola. Mais il en va ainsi dans toute l’Éthiopie.

Nous sommes en pleine campagne et les gens depuis l’aube arrivent de partout, à pied pour vendre leur bétail, leurs légumes, le teff (une céréale), quelques vêtements tissés à la main. Leurs gabis, sortes de grandes couvertures qui leur servent de manteaux sont très beaux. Ils sont en coton blanc bordés d’un grand « telet » comme un grand galon coloré.

Hommes et animaux sont en plein soleil. Les vendeurs sont accroupis, se tenant à leur canne. Les acheteurs passent de mouton en mouton, soulèvent une patte, demandent le prix. Les bœufs, les veaux sont tous rassemblés au même endroit. Il y a aussi de petits ânes qui attendent. Les ânes sont indispensables au transport des récoltes et des fardeaux en tout genre. On a de la peine souvent à les voir trimbaler des charges plus lourdes qu’eux.

Il y a un monde incroyable dans ce marché. Tous nous regarde car il est vrai que nous ne nous fondons pas dans le paysage. Depuis l’épidémie de covid, il y a bien peu de voyageurs étrangers dans les parages.

Étrangement, il n’y a pas de brouhaha. Tout se négocie dans le calme. Les enfants nous suivent gentiment, attendant sans doute une petite pièce. Mais c’est surtout la curiosité qui les pousse à s’approcher de nous. Avec mes quelques mots d’amharique en poche, j’entame la conversation avec eux. Ils sont très étonnés et cela les fait beaucoup rire.

Je regarde ce marché et je me dis qu’il n’y a pas si longtemps, en France, nous avions les mêmes. Les maquignons en grande blouse qui topaient là pour valider un achat. Dans l’après-midi, tout ce petit monde rentrera chez lui en ayant fait plus ou moins ses affaires. Et le samedi d’après, eh bien ! on recommencera.

Anne-Catherine David

Actuailes n°133 - 9 juin 2021




Imprimer