facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
  Iris de  Vincent Van Gogh (1853-1890)

Iris de Vincent Van Gogh (1853-1890)

08-06-2021 à 21:17:00

 

Ce parterre d’iris est le résultat d’une observation attentive de la nature, dans toute sa richesse, mais réinterprétée par le peintre, pour lui donner la luminosité que vous pouvez apprécier dans le tableau.

Les fleurs ont toutes les mêmes caractéristiques, mais, si on les regarde de près, elles sont toutes différentes. Les pétales semblent émerger d’un enchevêtrement de feuilles allongées et ondulantes. Ces feuilles, plus claires que dans la réalité, mettent en valeur la variété des bleus. Le jaune orangé des pistils ajoute aussi une pointe de lumière.

Parmi les fleurs aux multiples nuances de bleu, une seule est blanche. Cette tache blanche met en évidence combien le choix du bleu intense donne de la densité au tableau, beaucoup plus que ne l’auraient fait des iris blancs. Ce bleu tranche avec l’orange des fleurs du second plan. Les deux couleurs complémentaires forment une belle harmonie. Quelle variété Vincent van Gogh a-t-il vu ? Il est difficile de les identifier. Certains y voient des coquelicots, mais il y a de quoi laisser aller notre imagination. Leur rôle est plutôt de mettre en valeur les iris, qui, eux, sont parfaitement reconnaissables.

Des coups de pinceaux entremêlés, dans les tons d’ocre et de brun, donnent sa structure à la terre. Sa présence est limitée à un angle du tableau.

Vincent van Gogh considérait ce tableau comme une étude et, pourtant, ne vous semble-t-il pas très achevé ? Il s’agit d’une des toiles que l’artiste a peintes alors qu’il était interné à l’hôpital de Saint-Rémy-de-Provence, l’année précédant sa mort à l’âge de trente-sept ans.

Sophie Roubertie

Actuailes n°133 - 9 juin 2021




Imprimer