facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
La Lumière dans les combles de Sharon Cameron

La Lumière dans les combles de Sharon Cameron

08-06-2021 à 21:37:00

Stefania Podgorska a dix-huit ans quand la Pologne tombe sous l’occupation allemande. Catholique polonaise, elle vient de vivre des années de grand bonheur dans la boutique et au sein de la famille juive des Diamant qui l’a accueillie comme une fille de plus, à partir de 1936, à Przemysl. Soudain, elle est seule. Finis les rires, les danses et la chaleur de ce foyer aimant. Les juifs sont enfermés dans le ghetto avant de partir par wagons dans les camps. Stefania décide de les aider tant qu’elle le peut, au risque de sa vie car, aux yeux des nazis, aider les juifs est aussi criminel que de l’être soi-même.

En 1942, le ghetto est fermé, vidé des pauvres hères qui y survivaient. Les convois vers les camps et les assassinats redoublent. Stefania ne peut donc plus passer de la nourriture en cachette. Certains de ses amis réussissent miraculeusement à fuir. Elle décide alors de les cacher dans une soupente du petit logement qu’elle partage avec Helena, cette petite sœur qu’elle protège maternellement.

Peu à peu, le nombre des clandestins dont la survie ne dépend que d’elle, de son travail harassant à l’usine, de son ingéniosité pour trouver de quoi manger et se soigner, atteint le chiffre de treize. Treize juifs cachés dans le grenier, séparés par la mince cloison d’une chambre que Stefania est obligée de céder à deux infirmières nazies frivoles et dures… La vie de tous ne tient qu’à un fil.

À la merci d’une dénonciation ou d’une indiscrétion, Stefania tient le coup et ne désespère jamais. Est-ce grâce à la prière de demande qu’elle lance au Ciel dans les pires dangers ? Dotée d’un courage exemplaire, d’une débrouillardise et d’un culot incroyables, elle force l’admiration.

Ces cinq cents pages d’action et de récit à la première personne vibrent de vérité, parfois émouvantes, toujours pleines de suspense. Basé sur l’histoire vraie de Stefania, ce roman transforme le lecteur, qui en ressort plus fort et plus lucide sur la monstruosité du nazisme, admiratif du courage de cette jeune fille. Jamais complaisantes, des scènes violentes et cruelles, comme l’expérimentation gynécologique faite par des médecins SS sur Stefania, nécessitent de la maturité chez les lecteurs à partir de quinze ans.

Et puis, si votre curiosité est piquée, vous poursuivrez la rencontre avec les documents historiques ajoutés en fin d’ouvrage, un dossier biographique, des photos et des témoignages de reconnaissance.

« Je souffle sur mon thé et en bois une gorgée. "Treize, me dis-je. Treize juifs dans le grenier." De toute façon, les nazis ne pourront
me tuer qu’une seule fois. »

Retrouvez ces livres ainsi qu’une large sélection pour la jeunesse sur le site
www.123loisirs.com

Roman Gallimard Jeunesse 2021 traduit de l’américain par Diane Ménard

17 euros, 496 pages

À partir de 15 ans

Valérie d’Aubigny

Actuailes n°133 - 9 juin 2021




Imprimer