facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Prière de faire suivre…

Prière de faire suivre…

14-09-2021 à 21:02:00

Un soir, un enfant se mit à prier au pied de son lit :

« Mon Dieu, faites que demain il n’y ait pas école ! Ainsi soit-il. » Ayant fait cette prière, Timothée se coucha et s’endormit.

L’ange chargé de veiller sur lui et de transmettre ses prières à Dieu se trouva très embarrassé. Il savait bien que Dieu n’exauçait pas ce genre de demande. Il se dit alors à lui-même : « Que vais-je bien pouvoir dire à mon Maître ? »

C’est alors qu’une idée lui vint : « Je n’ai qu’à reformuler sa prière pour qu’elle soit acceptée et exaucée par Dieu ! »

Tout heureux de cette trouvaille, l’ange remonta au Ciel réfléchissant à la manière de présenter la requête de son protégé. Enfin parvenu au sein de la Cour céleste, il prit place dans l’assemblée des anges. Lorsque vint son tour de parler devant Dieu, il dit ceci :

« Maître bien aimé, je vous présente la prière d’un jeune garçon. Ce jeune garçon a exprimé, avec ses mots, le souhait que demain sa journée à l’école se passe aussi bien qu’une journée à la maison. »

Après un moment de silence qui sembla pour l’ange une éternité, le Seigneur déclara :

« Qu’il lui soit fait
comme vous avez dit. »

Ce fut un grand soulagement pour l’ange qui put prendre congé de Dieu avec le sentiment du devoir accompli. Il ne restait plus pour lui qu’à voir la réalisation de la promesse divine.

Au matin, Timothée fut réveillé par sa mère, qui peina néanmoins à le faire sortir de son lit. Mais il dut se rendre à l’évidence. Ce n’était pas ce jour-là qu’il manquerait l’école. Une fois levé, le malheureux fut pris malgré lui dans le tourbillon des actions du matin : douche, habillement, petit-déjeuner et brossage des dents. Puis, vint le moment tant redouté d’aller à l’école. Comme l’école n’était pas très loin de la maison, il avait l’habitude de s’y rendre à pied et, bien sûr, son ange gardien veillait toujours sur lui.

Arrivé à l’école, il eut un étrange présentiment, comme si cette journée allait être différente des autres. Ce présentiment lui venait de son ange qui cherchait à le rassurer en lui répétant : « Ne t’inquiète pas ! Tout va bien se passer aujourd’hui. » Et en effet, cette journée se passa merveilleusement bien. Il suivit les leçons avec beaucoup d’attention, au point qu’il ne vit pas le temps passer. Et quand la sonnerie retentit pour signaler la fin du dernier cours, il éprouva une tristesse qu’il n’avait connue jusque-là que pour la fin de la récréation. Mais en pensant à ses devoirs, il fut consolé à l’idée de pouvoir approfondir tout ce qu’il venait d’apprendre en classe.

Quelle transformation ! L’ange gardien lui-même n’en revenait pas. C’est ainsi que Timothée apprit que nos prières sont exaucées non pas selon nos désirs, mais toujours selon nos vrais besoins. 

Père André-Marie




Imprimer