facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Comment soigner entorse, élongation, claquage...

Comment soigner entorse, élongation, claquage...

15-09-2021 à 06:23:00

Avec la rentrée, ce sera pour vous sans doute une reprise plus régulière du sport. Avec parfois des accidents...

Pour mieux comprendre, un peu d’anatomie...

Les membres sont pourvus d’os. Ces os s’emboitent entre eux grâce à des articulations. Ces coques (articulations) sont stabilisées par les ligaments qui sont des sortes de bandes élastiques fermes reliant les os entre eux et empêchant qu’ils ne se désolidarisent.

Viennent ensuite les muscles pour permettre la mobilisation des os entre eux. Ces derniers sont constitués de multiples fibres très vascularisées (les vaisseaux apportant le carburant : l’oxygène) et innervées (les nerfs commandant les mouvements – moteurs – et la sensitivité – douleur, sens tactile, etc.). Enfin, les muscles, grosses masses de fibres, se rétrécissent à leurs extrémités laissant place aux tendons qui leur permettent de s’accrocher sur les os.

Alors maintenant les accidents ?

L’élongation et le claquage surviennent lors de la contraction rapide du muscle après un étirement ou lors d’un coup sur un muscle en étirement. Il existe plusieurs stades, en fonction de la gravité des lésions : l’élongation (qui est un étirement aigu douloureux), puis la déchirure (ou claquage).

En pratique, c’est une douleur brutale du muscle lors du sport. Le traitement en sera le glaçage (le froid permet de limiter l’hématome) immédiat, le repos, l’élévation du membre et la contention par bandage et le diagnostic peut être confirmé par échographie pour statuer sur la gravité. Tout ceci est bien souvent évité si des étirements et un échauffement sérieux sont faits.

La tendinite est l’inflammation d’un ou plusieurs tendons. On voit plus souvent celle du tendon d’Achille ou du tennis elbow (coude) ou encore de l’épaule…

Ceci survient après un geste répété, qui entraîne un frottement du tendon qui s’enflamme et ainsi devient douloureux. La douleur n’arrive pas brutalement mais progressivement et c’est là qu’il faut savoir s’arrêter. Le traitement en est le glaçage, le repos strict (qui peut être long…) et éventuellement les anti-inflammatoires et de la kiné dans certains cas. La prévention est surtout l’hydratation.

L’entorse concerne les ligaments. Lors d’un mouvement forcé et brusque, ces derniers peuvent être étirés voire déchirés, arrachés. Les plus fréquentes sont celles de la cheville avec les ligaments externes. Lorsque la cheville se vrille vers l’intérieur lors d’une réception de saut ou en sport de contact, foot, etc. Ou encore les ligaments du genou au ski, lorsque la jambe tourne mais que le pied, fixé dans la chaussure et le ski, ne bouge pas... Le plus souvent la douleur est brutale avec gonflement voire bleu de l’articulation mais on peut remarcher.

Le traitement, cette fois-ci, n’est pas le repos strict, dans la majorité des cas. On bloque l’articulation à l’aide d ‘une attelle et l’on conseille de marcher. Puis, la plupart du temps une rééducation kiné doit être bien faite pour éviter les récidives, et parfois même une opération pour remettre les ligaments...

Vous l’aurez compris, lors du sport, retenez : l’échauffement, l’hydratation sont essentiels et une pratique régulière et pas à l’excès est importante. Sur ce, bonne reprise !

Dr Emmanuelle Fernex

Actuailes n° 134 - 15 septembre 2021




Imprimer


Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment

Publier un commentaire

Vous devez être connecté au site pour publier un commentaire