facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Qui est comme Dieu ?

Qui est comme Dieu ?

28-09-2021 à 18:44:00

Aujourd’hui, on fête saint Michel. Cet archange, dont nous parle l’Apocalypse, a une leçon importante à nous apprendre…

Anges et démons

La Sainte Écriture nous parle souvent des anges, envoyés auprès des hommes pour accomplir des missions de Dieu. Quand nous disons « Je vous salue, Marie », nous reprenons les paroles qui furent dites par un ange, « envoyé par Dieu », Gabriel (Luc 1, 26). L’existence des anges, bons ou mauvais, est aussi affirmée dans le Credo, la profession de foi des chrétiens : « Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. » L’« univers invisible » désigne les anges, ces êtres purement spirituels créés par Dieu au commencement.

La Bible nous parle aussi de Satan et des démons qui travaillent à troubler le cœur de l’homme, à le conduire au mal et à sa perte. La prière du Notre Père, que nous a enseignée le Seigneur Jésus et que nous récitons quotidiennement, se termine par cette demande : « Délivrez-nous du mal », que l’on peut aussi traduire : « Délivrez-nous du Mauvais », c’est-à-dire du Diable ou de Satan (Catéchisme de l’Église catholique, n° 2851).

Un grand combat dans le ciel

Ainsi les hommes sont-ils aidés par les bons anges et détournés du bien par les mauvais. Entre les bons et les mauvais anges a lieu un grand combat. Ce combat oppose Satan et ceux qui le suivent aux bons anges qui veulent servir et adorer Dieu. Le chef des bons anges, c’est Michel. Dans l’Apocalypse, dernier livre de la Bible, saint Jean nous dévoile une vision de ce grand combat entre les forces spirituelles (Ap 12, 7-9) : « Alors, il y eut une bataille dans le ciel : Michel et ses Anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges, mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel. On le jeta donc, l’énorme Dragon, l’antique Serpent, le Diable ou le Satan, comme on l’appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la terre et ses Anges furent jetés avec lui. »

La leçon de Michel

Michel, chef de la milice angélique, a une mission, qui nous est révélée par son nom. En hébreu, Mikhaél signifie « Qui comme Él ? », c’est-à-dire : « Qui est comme Dieu ? ». Ce nom est une question, mais dont la réponse est évidente : « Personne ne peut se comparer à Dieu ! » La mission de Michel, c’est de nous rappeler que toute créature est dépendante de Dieu, que toute créature doit à Dieu reconnaissance et adoration.

Plutôt que d’essayer en vain, comme Satan, de dépasser Dieu (Quelle bêtise pour un ange aussi intelligent ! L’orgueil rend bête…), il faut entendre la leçon de Michel et répéter le chant d’adoration des Séraphins (cf. Isaïe 6, 3) qui ouvre le Canon de la messe : « Saint, saint, saint, le Seigneur Sabaoth ! Votre gloire remplit le ciel et la terre ! » 

Père Augustin-Marie

Actuailes n°135 - 29 septembre 2021


0 vote


Imprimer


Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment

Publier un commentaire

Vous devez être connecté au site pour publier un commentaire