facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

Cest arrivé le 20 octobre 1620 : le rattachement du Béarn à la France

12-10-2021 à 21:02:00

Ma chère Jeanne,

Sans doute as-tu appris à l’école que le roi de France n’a pas toujours gouverné la totalité de ce qui fait la France aujourd’hui. Le roi était suzerain, c’est-à-dire le supérieur des autres nobles, qui gouvernaient les différentes provinces de France, devaient obéir au roi et lui prêter assistance. Petit à petit, le roi a réuni dans son domaine toutes les provinces, en confisquant des territoires, en récupérant les terres sans héritier, par des mariages, des traités et des guerres.

Pour le Béarn, la situation est un peu différente. Depuis la fin du Moyen Âge, ce territoire faisait partie du royaume de Navarre, petit État de la face nord des Pyrénées. En 1548, la reine de Navarre, Jeanne d’Albret, épouse Antoine de Bourbon, descendant de Saint Louis et cousin des rois de France. Leur fils règne, en Navarre, sous le nom d’Henri III à partir de 1572 et, en France, sous celui d’Henri IV à partir de 1589. Mais le Béarn reste un État indépendant, avec ses institutions propres, les « États de Béarn », qui agissent au niveau politique, financier, administratif et législatif. À partir de ce moment-là, le roi de France est aussi roi de Navarre.

La situation va changer en 1620, sous le règne de Louis XIII. Les guerres de religion ont été très violentes en Béarn et le parti protestant est important. Lorsque le roi veut imposer partout le catholicisme, cela provoque des tensions. Pour contraindre les États de Béarn à appliquer cette décision, Louis XIII ordonne le rattachement du Béarn à la France, le 20 octobre 1620. Les États de Béarn deviennent le parlement de Navarre et conservent leurs attributions. Les coutumes du Béarn et ses privilèges sont maintenus et les Béarnais acceptent l’union avec la France sans protester.

Cette situation durera jusqu’à la Révolution française. En 1789, les États de Béarn sont dissous. C’est la fin du particularisme béarnais. L’année suivante, le Béarn est associé au Pays basque français pour former le département des Basses-Pyrénées (aujourd’hui les Pyrénées-Atlantiques).

Voilà, ma chère Jeanne, tu sais maintenant pourquoi l’expression « de France et de Navarre » est synonyme de « de partout » et concerne la France entière : pendant plus de deux siècles, ces deux royaumes ont été unis et le roi portait le double titre de roi de France et de Navarre.

Je t’embrasse,

Tante Cécile

Actuailes n° 136 - 13 octobre 2021




Imprimer


Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment

Publier un commentaire

Vous devez être connecté au site pour publier un commentaire