facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
The Courier - Un espion ordinaire

The Courier - Un espion ordinaire

12-10-2021 à 21:04:00

Alors que le dernier James Bond est enfin sorti, voici l’histoire d’Un Espion ordinaire (titre français) qui a réellement existé et dont les aventures, hélas plus dramatiques, ont été portées pour la première fois à l’écran en 2020 par le Britannique et homme de théâtre accompli, Dominic Cooke.

 

Moscou, au début des années 1960, le valeureux général Oleg Penkovsky (Merab Ninidze) pressent les dangers de la course à l’armement nucléaire entre les États-Unis et l’URSS, et propose de livrer des secrets militaires aux Américains. Il faut donc trouver un messager, « the Courier », digne de confiance et anonyme. Ne pouvant y envoyer un de ses propres agents, la CIA se rapproche du MI6.

De son côté, à Londres, Greville Wynne est un homme d’affaires modeste, mais doué, qui se rend régulièrement dans les pays satellites de l’URSS alors que, en pleine guerre froide, le bloc soviétique s’est fermé à l’industrie occidentale. C’est l’homme idéal qui n’éveillera aucun soupçon !

Benedict Cumberbatch (Dr Strange, cf. Actuailes n° 65) interprète avec conviction cet homme ordinaire confronté à une situation inédite et pour laquelle il est si peu préparé. Si ce film est parfois comparé à Bridge of Spies de Spielberg (Actuailes n° 46), il est moins manichéen et les personnages, plus justes. La reconstitution des événements de l’époque, notamment de la crise de Cuba, permet de comprendre comment nous avons échappé à une troisième guerre mondiale.

Saluons aussi la transformation physique de Cumberbatch qui est impressionnante. Et, si la deuxième partie du film frôle parfois le pathos, c’est peut-être pour compenser les interrogatoires musclés du KGB… Greville croit en l’amitié, à la parole donnée et ne désespère jamais. Il n’est peut-être pas si ordinaire !

À voir en VO à partir de treize ans

Pathos : (du grec, « souffrance, douleur ») ton pathétique dans un écrit, une pièce de théâtre

Catherine Bertrand

Actuailes n° 136 - 13 octobre 2021




Imprimer


Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment

Publier un commentaire

Vous devez être connecté au site pour publier un commentaire