facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
L'acné et ses misères - santé

L'acné et ses misères - santé

05-04-2022 à 09:54:00

As-tu vu une amélioration de ta peau depuis l’arrêt des masques ? C’est sans doute que l’espace confiné sous ce dernier entraînait une aggravation de ton acné. Acné, un petit mot pour beaucoup de maux chez l’ado… Mais qu’est-ce ?

L’acné est présente chez plus de 80 % des adolescents. Elle est plus ou moins importante, a un caractère familial, et se localise sur le visage, voire sur le torse ou le dos. Pourquoi à l’adolescence ?

Que se passe-t-il ?

La peau humaine est recouverte de follicules pileux, poils que l’on ne voit souvent pas. Sauf sur les muqueuses, les paumes et la plante des pieds.

Le poil s’insère dans la couche moyenne de la peau et à sa racine se trouve la glande sébacée. Cette dernière produit un liquide appelé sébum, qui graisse la peau et le poil, et évite les irritations et frottements. Il sort par le petit trou au niveau du poil appelé pore.

Or l’arrivée des hormones stimule ces glandes sébacées qui sécrètent plus de sébum ; il y a aussi multiplication des cellules superficielles de la peau qui viennent boucher les pores. Que se passe-t-il donc, du coup ? La glande grossit et il y a une inflammation, voire une infection ; cela crée un bouton rouge douloureux qui peut « exploser » avec du pus.

Parfois, il n’y a pas d’inflammation, mais l’apparition d’un point noir bouché par la graisse qui se trouve dessous, lorsque l’on presse sort le sébum.

Alors, que faire ?

Tout d’abord, retenir que, plus la peau est grasse, plus il y a d’acné. Donc, ne pas mettre d’autre crème que celle adaptée à une peau acnéique.

Certains ont montré qu’une diminution de la consommation de sucres (confiseries, pâtes, riz…) et de graisses saturées (charcuterie) et une augmentation de celle des fruits et légumes (antioxydants) amélioraient nettement la peau. Des crèmes pourront t’être prescrites par ton médecin pour assécher ta peau ; puis, si c’est insuffisant, on peut faire des cures d’antibiotiques, voire d’autres médicaments très puissants.

Attention à l’arrivée du soleil… C’est un faux ami ! Ta peau s’améliore mais, trois semaines après, c’est pire qu’avant… donc, limite ton exposition, ou protège-toi d’un chapeau ou d’une crème solaire adaptée.

Patience et justice...

Dans tous les cas, prends patience, cela finira avec la fin de la période délicate de mise en place du système hormonal, l’adolescence, et les progrès actuels font que même les cicatrices importantes peuvent être reprises au laser. Et dis-toi que, si ton voisin a la chance d’être épargné, il doit avoir une peau nettement moins grasse que la tienne, mais qu’il traînera toute sa vie une tendance aux irritations et frottements faciles, car sa peau, moins grasse, sera moins protégée ! Bref, il y a une justice !  

Dr Emmanuelle Fernex

Actuailes n°145 - 6 avril 2022


2 votes


Imprimer


Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment

Publier un commentaire

Vous devez être connecté au site pour publier un commentaire