facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Année remplie d'épreuves pour le Moyen-Orient

Année remplie d'épreuves pour le Moyen-Orient

21-06-2022 à 17:50:16

Les chiffres et indicateurs des guerres sont terribles. Les situations hasardeuses et dangereuses dans lesquelles les États sont plongés conduisent à un almanach des tragédies récentes malheureusement très fourni. Cette région est comme un navire qui vogue dans une mer cruelle, en tentant d’éviter les récifs idéologiques qui peuvent le renverser soudainement. 

À la barre, des hommes et femmes, loups de mers ou lascars, guident avec une certaine habileté leur esquif. C’est une scène marine à laquelle nous assistons. C’est aussi une partie d’échecs qui se joue dans cette région… Les équilibres fragiles des pays de la région qui nous intéresse ne permettent pas d’y voir clair. L’insécurité alimentaire et les difficultés d’accès à l’eau pèsent cruellement sur les populations, dont certaines vivent dans des zones désertiques, comme le Sahara, et inquiètent leurs voisins. 

Au carrefour des routes maritimes mondiales, la région, qui s’étend du Maroc à l’Afghanistan, est le centre d’attentions et de rivalités. S’y affrontent Iraniens, Arabes, Israël, Russes et Américains depuis plus de quarante ans. Les conflits internes sont légion, les pressions tous azimuts et les diplomaties d’alcôves sont la norme. Aux origines de ces affrontements : l’atout géographique et géologique doublé de fractures religieuses. 

Les tensions dans le bassin méditerranéen et le golfe Persique sont exacerbées au profit des puissances externes. Celles-ci servent leurs causes, souvent économiques, par le truchement de grandes entreprises ou organisations. En parallèle, les manigances et mesquineries de certains États du Moyen-Orient, en quête de pouvoir, aboutissent à des situations parfois désastreuses. 

Néanmoins, et peut-être de façon temporaire, les vizirs de certains pays ont conclu des accords bilatéraux ou multilatéraux : limitation des droits de procédure douanière, fixation du prix du quintal des matières premières, et tout un barda de mesures économiques et commerciales permettant d’alléger le poids des guerres et des conflits.

En un mot, l’Orient est compliqué. Pour y voir goutte et y comprendre quelque chose, la lecture sauve et la langue (ou plutôt les langues) aide grandement. Pour rejoindre ce navire qu’est l’Orient, le général de Gaulle disait : « Vers l’Orient compliqué, je voguais avec des idées simples. » Avait-il donc tout compris ? 

À vous de jouer

1. Cet article contient quinze mots français d’origine arabe. 

Saurez-vous les identifier, à partir des définitions ci-dessous ? 

Indices

« zéro » se dit « sifr »

« la chance » : « Al zahr » 

« le climat » : « Al munakh » 

« embarcadère » : « rassif » 

« le militaire » : « Al askar »
« le roi » : « Al sheikh »
« le désert » : « Al sahara » 

« la direction » : « Al simt » 

« la coupole » : « Al qubba » 

« traduction » : « turjiman » 

« pauvre », « indigent » : « miskin » 

« ministre » : « wazir » 

« administration » : « diwan » 

« 100 kg » : « quintar » 

« bât » : « barda’ » 

2. Dans le premier paragraphe de l’article, les premières lettres des mots d’origine arabe forment elles-mêmes un mot : il s’agit du prénom de l’auteur de la phrase du dernier paragraphe. L’avez-vous ?

Réponses Chiffre, hasard, almanach, récif, lascar, échec, Sahara, azimut, alcôve, truchement, mesquinerie, vizir, douane, quintal, barda

Abu Jibril

Actuailes n°149 - 22 juin 2022


0 vote


Imprimer