facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

Le 3 février 1468: mort de Gutenberg

30-01-2024 à 15:51:00

Ma chère petite Mathilde,  

Laisse-moi t’offrir ce livre pour ton anniversaire. Connais-tu l’histoire de Gutenberg?  

Il y a presque 556 ans que Gutenberg a légué l’imprimerie à l’humanité! Johannes Gutenberg meurt le 3 février 1468 à Mayence, sa ville natale (près de Francfort, en Allemagne). Son influence sur le développement de l’humanité est considérable.  

C’était un visionnaire, un inventeur et un ingénieur talentueux. Notre éducation, notre société de l’information reposent sur son invention… l’imprimerie! Elle a révolutionné la manière de fabriquer des livres en abaissant leur prix. Elle a mis la lecture à la portée de tous.   

Gutenberg est né vers 1400. On sait très peu de choses sur son enfance et sa formation. Il partit travailler jusqu’en 1447 en tant que graveur à Strasbourg, puis revint à Mayence.  Faisons une petite pause, pour te rappeler un peu d’Histoire. Au début du Moyen Âge, les livres étaient fabriqués un à un, par les moines. Il fallait, note-le bien, trois ans pour écrire une Bible manuscrite… Or une technique connue depuis longtemps en Europe et en Chine était utilisée pour reproduire des images: sur une surface en cuivre ou en bois, on grave une image, on l’enduit d’encre et on pose une feuille de papier de façon à fixer l’image sur celle-ci. Comme les tampons actuels.  

Gutenberg a l’idée d'appliquer ce procédé à des signes mobiles en plomb. On appelle ces signes des caractères. Chacun représente une lettre de l’alphabet en relief. L’assemblage ligne à ligne de différents caractères permet de composer une page d’écriture. Quand on a imprimé une première page en un assez grand nombre d'exemplaires identiques, on démonte le support et l’on compose une nouvelle page avec les caractères mobiles. Ainsi obtient-on un livre. Et c’est le 23 février 1455 qu’il utilise son invention pour imprimer… la Bible! La «Bible de Gutenberg»est considérée comme l’œuvre la plus technique et la plus belle de l'imprimerie. Elle contient la traduction latine de la Bible de saint Jérôme (IVe siècle), dite Vulgate. Elle était ensuite décorée à la main. En trois ans, elle a été imprimée cette fois-ci cent quatre-vingts fois. On peut en voir un magnifique exemplaire à la Bibliothèque Nationale de France à Paris.  

Cette première impression est suivie de beaucoup d'autres ouvrages. Le procédé de typographie (impression et composition des textes) se diffuse immédiatement dans toute l’Europe. Jusqu’en 1501, les premiers livres – appelés incunables (du latin incunabulum, qui signifie berceau, commencement) – sont imprimés à Venise, alors en pleine gloire.  

Ils sont en latin et près de la moitié ont un caractère religieux. Le tout premier livre imprimé en France date de 1470, vingt ans après l’invention par Gutenberg. Les conséquences de l’imprimerie sont immenses. Sur la manière de lire et d'écrire: les imprimeurs aèrent les textes en recourant à la séparation des mots et à la ponctuation; ils fixent aussi l’orthographe. Sur l’instruction et, plus encore, l’esprit critique qui se répandent à grande vitesse!  

 Je t’embrasse, Tante Cécile. 

 

 PS: Sais-tu que le projet Gutenberg offre plus actuellement de 54000 livres électroniques en accès libre! 

Actuailes n°171 - 31 janvier 2024


5 votes


Imprimer