facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Des troupes européennes en Ukraine ?

Des troupes européennes en Ukraine ?

04-03-2024 à 18:50:00

Le 26 février, Emmanuel Macron accueillait différents dirigeants européens pour une conférence de soutien à l’Ukraine. Il a suggéré l’envoi de troupes occidentales, suscitant une véritable levée de boucliers. 

Deux ans après le début de la guerre, la situation ne semble pas tourner à l’avantage de l’Ukraine. En effet, la Russie vient de remporter une victoire tactique autour de la ville d’Avdiivka dans l’Est du pays, tandis que les soutiens occidentaux s’essoufflent, à l’exemple des États-Unis dont le Sénat bloque la mise à disposition de 60 milliards de dollars. D’une manière générale, le conflit s’installe pour durer. 

Situation actuelle  

Pourtant, les efforts occidentaux déployés jusqu’à présent sont importants. Près de 100 milliards d’euros ont été envoyés sous forme d’armes, d’équipements ou d’aide financière. De nombreux civils ukrainiens ont été accueillis dans les pays d’Europe ou d’Asie centrale pour attendre la fin de la guerre, loin des combats. Plus récemment, la France, suivant l’exemple du Royaume-Uni et de l’Allemagne, a signé avec l’Ukraine un accord de coopération sécuritaire prévoyant de fournir trois milliards d’euros d’aide militaire.  

Mais Emmanuel Macron veut aller plus loin. Alors que les États-Unis sont accaparés par le conflit en Israël et la préparation des élections présidentielles, que les Britanniques sont empêtrés dans des tensions politiques internes, le président veut faire briller la position française et se donner une stature internationale. On se rappelle qu’au début du conflit, il était un des rares chefs d’État à avoir rencontré Poutine. Ce fut un échec dont il sortit moqué par la communauté internationale et, depuis, il s’est rallié aux slogans occidentaux: «La victoire de l’Ukraine est la seule condition de la paix.»  

Envoyer des troupes? 

Il propose donc l’envoi de troupes sur le sol ukrainien pour faire fléchir la Russie. Mais quelles en seraient les conséquences ? 

Outre le fait que nous ne disposons pas de la ressource suffisante pour mener une telle opération (avec seulement 100000 combattants, l’armée française ne pourrait tenir qu’un front de quelques dizaines de kilomètres), cela engagerait officiellement la France dans une guerre contre la Russie. Notre pays deviendrait alors un objectif militaire et pourrait être la cible d’une menace nucléaire, comme l’a immédiatement rappelé Vladimir Poutine. 

Les autres États occidentaux l’ont tout de suite compris, et ont protesté que l’envoi de troupes n’était pas envisageable. En conclusion, il est fort à parier que la Russie sorte un peu plus forte de ces annonces, et la France un peu moins… Jusqu’où la France doit-elle continuer à s’investir dans ce conflit? 

Le savais-tu ?

En 2003, les Américains, aidés des Britanniques et de combattants kurdes, ont envahi l’Irak avec près de 300000 soldats, sans l’accord de l’ONU. La France s’y était opposée, mais l’opération avait été poursuivie.  

Alexis

Actuailes n°173 - 6 mars 2024


3 votes


Imprimer