facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Les quatre sports additionnels aux Jeux olympiques de Paris

Les quatre sports additionnels aux Jeux olympiques de Paris

05-03-2024 à 18:31:20

Depuis 2014, le Comité international olympique encourage les comités d’organisation des pays hôtes à proposer de nouveaux sports à ajouter aux disciplines olympiques traditionnelles.  

 

Trois nouveaux sports ont fait leur apparition aux JO de Tokyo en 2020: l’escalade sportive, le skateboard et le surf. Lors des JO de Paris 2024, le breaking fera également son entrée au sein des sports dits additionnels (voir Actuailes n°169). 

 

L’escalade sportive 

Pour rappel, l’escalade sportive est un sport moderne qui se pratique à la fois en pleine nature et sous forme urbaine, en salle. Au programme olympique de l’escalade sportive, les épreuves regroupent trois disciplines: le bloc, la vitesse et la difficulté. 

Le bloc consiste à escalader des structures de 4,5 mètres de hauteur, sans corde, mais avec des tapis de réception, dans un temps limité et avec le moins de tentatives possibles. L’épreuve de vitesse consiste, quant à elle, en une spectaculaire course contre la montre en duels éliminatoires en un contre un. Les meilleurs athlètes de l’épreuve de vitesse grimpent un mur de 15 mètres incliné de 5 degrés, en moins de 6 secondes pour les hommes et en moins de 7secondes pour les femmes. Enfin, l’épreuve de difficulté requiert des athlètes qu’ils grimpent le plus haut possible un mur de 15 mètres, en six minutes et sans connaître à l’avance le parcours à franchir. 

Lors des JO de Paris, deux épreuves d’escalade distinctes sacreront deux champions et deux championnes olympiques: une première épreuve combinera le bloc et la difficulté, et une deuxième épreuve ne concernera que la vitesse. 

 

Le skateboard 

Le skateboard est un sport jeune et spectaculaire qui s’est développé aux États-Unis dans les années 1950. Les athlètes s’affronteront dans deux disciplines, le park et le street. Les figures seront notées en fonction de critères techniques, de vitesse et d’amplitude. Les épreuves seront composées de deux manches: une manche préliminaire de qualification, puis une manche finale; elles auront lieu Place de la Concorde à Paris. 

 

Le surf 

Le surf trouve ses origines à Hawaï dès le XVe siècle. Dans les années 1950, le surf se développe, notamment grâce aux nouveaux formats de planche, rendant sa pratique plus accessible au grand public. Les surfeurs effectuent des figures en glissant sur une vague et sont notés par cinq juges en fonction de la variété, de la vitesse, de la fluidité, de la puissance et de la difficulté des enchaînements réalisés. Les épreuves de surf se dérouleront à Teahupo’o, à Tahiti, en Polynésie française. 

 

Le breaking 

Le breaking est un style de danse né de l’effervescence des fêtes de quartier du Bronx à New York, et issu de la culture hip hop. Il s’est développé aux États-Unis dans les années 1970. Cette discipline se distingue par la dimension acrobatique des figures au sol réalisées lors de «battles» opposant deux athlètes sur une musique proposée par un disc-jockey et un maître de cérémonie. Lors des JO de Paris, la compétition de breaking sera composée de deux épreuves, une masculine et une féminine. Ces épreuves se dérouleront Place de la Concorde. 

Actuailes n°173 - 6 mars 2024


2 votes


Imprimer