facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

C’est arrivé le 25 juin 1673 La mort de d’Artagnan au siège de Maastricht

11-06-2024 à 15:24:18

Mon cher Clément, 

 

Tu as sans doute entendu parler du traité de Maastricht, signé dans la ville éponyme le 7 février 1992, qui a fondé l’Union européenne. Mais sais-tu que cette ville des Pays-Bas s’était déjà fait connaître dans l’histoire? Un peu plus de trois siècles plus tôt, elle a été assiégée par les troupes françaises qui luttaient alors contre la Quadruple Alliance, c’est-à-dire le royaume de Hollande et ses alliés.  

Louis XIV, qui cherchait à faire de la France la première puissance européenne, avait mis à la tête de ses troupes engagées dans l’attaque de Maastricht le gouverneur militaire de Lille, un homme qui préférait le champ de bataille à la défense d’une place, et dont le nom est passé à la postérité sous la plume d’Alexandre Dumas, Charles de Batz de Castelmore, plus connu comme d’Artagnan.  

Ce Gascon d’origine, arrivé à Paris très jeune pour s’engager dans la carrière des armes, entre chez les mousquetaires vers 1644, alors qu’il a une trentaine d’années, grâce à la protection de Mazarin. Après la dissolution de sa compagnie, il reste au service du roi et du cardinal, et accompagne même le cardinal lors de son exil pendant la Fronde. Lorsque Louis XIV majeur prend en main le gouvernement, d’Artagnan est choisi comme lieutenant-colonel de la compagnie des mousquetaires recréée. Dans les faits, c’est lui qui exerce le commandement réel de cette unité, le colonel étant un noble de la cour. 

Louis XIV accorde toute sa confiance à d’Artagnan: c’est à lui qu’il confie les opérations un peu sensibles, comme l’arrestation de Fouquet, surintendant1 des finances accusé d’avoir confondu ses caisses et celles de l’État et tombé en disgrâce pour avoir fait de l’ombre au roi. Cette tâche prend presque la forme d’une course-poursuite vers Nantes et la Bretagne, comme le raconte de façon romancée Alexandre Dumas dans son roman Les Trois Mousquetaires. Pendant trois ans, la principale occupation de d’Artagnan sera de surveiller son prisonnier dans les différentes forteresses que le roi désigne pour qu’il y soit gardé.  

Sa carrière militaire se poursuit alors, entre fonctions à la cour, participation aux campagnes extérieures ou aux opérations de répression contre des révoltés, défense des places militaires. C’est comme cela qu’au début de l’année 1673, en pleine guerre de Hollande, il est gouverneur de Lille, poste qu’il quitte pour retrouver un rôle plus actif, à la tête des troupes qui assiègent Maastricht. Il meurt sur le champ de bataille, blessé par une balle de mousquet en aidant de jeunes officiers lors d’une contre-attaque ennemie. 

Voilà en quelques lignes, mon cher Clément, un rapide portrait de ce grand militaire dont la vie fut donnée à la France. J’espère qu’il te donnera l’occasion de rêver un peu pendant les vacances qui approchent ! 

 

Je t’embrasse, 

Tante Cécile 

Actuailes n°178 - 12 juin 2024


0 vote


Imprimer