facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

Plaquées au sol !

11-06-2024 à 17:35:00

Les Formule 1 sont le symbole des vitesses les plus extrêmes qu’il est possible d’atteindre en voiture de course.  

À plus de 350 km/h en vitesse de pointe, elles sont plus rapides que les A380, qui décollent à 300 km/h. Comment restent-elles plaquées au sol? 

Comprenons d’abord comment vole un avion: il lui faut des ailes et de la vitesse. 

Portance et déportance 

Quand l’air circule à haute vitesse autour des ailes, il crée une force, appelé portance, qui aspire les ailes vers le haut et arrache l’avion au sol.  

Comment donc empêcher qu’une voiture décolle? C’est simple: en l’équipant d’ailes retournées à l’avant et à l’arrière. Dès que la voiture accélère, les ailes créent une force appelée déportance, qui plaque la voiture au sol au lieu de la faire décoller. C’est le rôle des ailerons avant et arrière de la Formule 1. 

Traînée et vitesse 

L’inconvénient d’utiliser les ailerons? Ils créent, en même temps que la déportance, une seconde force, appelée traînée. Et, comme son nom l’indique, la traînée ralentit la voiture, ce qui n’est pas idéal quand l’objectif reste de gagner la course! Les ingénieurs travaillent donc d’arrache-pied à optimiser le profil des ailerons pour en augmenter la déportance et en réduire la traînée. Des dispositifs permettant de changer les profils en cours de course sont installés sur les voitures pour atteindre de plus grandes vitesses et doubler des concurrents. 

Un autre dispositif est installé sur toutes les Formule 1: il s’agit du diffuseur. Lorsque la voiture avance sur le circuit, de l’air passe au-dessus et en-dessous. Celui qui passe dessous est bloqué entre la voiture et la route, et le diffuseur en augmente la vitesse de sortie, ce qui crée un effet de succion et plaque la voiture au sol, mais sans avoir autant de traînée qu’un aileron. 

Réglementation et performances 

L’utilisation de toutes ces méthodes est très réglementée en Formule 1. La Fédération Internationale de l’Automobile, qui organise le championnat du monde de F1, fait évoluer tous les ans le règlement pour interdire certaines techniques ou en limiter l’effet. C’est pour cela que la forme des voitures a tant évolué depuis le premier championnat du monde en 1950 et qu’elle continuera sûrement à évoluer à l’avenir!  

 

Le savais-tu?  

Emilio Giuseppe Farina, surnommé Nino Farina (1906-1966) est un pilote automobile italien, premier vainqueur du championnat du monde des conducteurs de Formule 1. En 1950, au volant d’une Alfa Romeo 158, il remporte le Grand Prix automobile de Grande-Bretagne le 13 mai à Silverstone (Northamptonshire) et devient, en fin de saison, le premier pilote à remporter le titre. 

Malo du Bretoux

Actuailes n°178 - 12 juin 2024


2 votes


Imprimer