facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Saving Mr Banks (Dans l'ombre de Mary)

Saving Mr Banks (Dans l'ombre de Mary)

15-05-2015 à 10:24:13

Encore une fois la traduction française ne rend pas justice au titre anglais. Saving Mr Banks (Dans l’ombre de Mary) est une fiction tirée de la longue négociation, dans les années 60, entre Walt Disney et Pamela L. Travers pour l’adaptation de Mary Poppins.

À cette époque, le géant des films d’animations est à la tête de l’empire Disney avec de multiples succès mondiaux et plusieurs entreprises innovantes à son actif comme l’invention du parc d’attractions. Walt, issu d’un milieu très modeste, est l’archétype de la réussite, de  l’« american way of life ». Les parents de Pamela L. Travers, d’origine irlandaise, font partie de la bourgeoisie. Elle grandit en Australie et s’installe en Angleterre alors qu’elle a une vingtaine d’années. Le succès du premier épisode de Mary Poppins publié en 1934 est immédiat, et très vite Walt Disney essaie d’en obtenir les droits. En 1960, à court d’argent, Travers accepte enfin, mais avec de solides réserves.

Tom Hanks*, l’acteur préféré des américains, donne à Walt son charme et sa bonhommie tout en montrant son incroyable ténacité ! Emma Thomson* interprète à merveille l’anglaise pincée et snob, sûre de son bon goût et terriblement hautaine ! Sous sa froideur, se cache peut-être une blessure d’enfance que le réalisateur John Lee Hancock a choisi d’exploiter dans ce film produit par... Disney.

C’est là que le titre original prend tout son sens : Walt Disney est présenté comme un merveilleux psychologue grâce à qui Pamela se réconcilie avec son passé et le souvenir de son père... le fameux Mr Banks.

La vérité est moins simple et on peut reprocher au film ce procédé facile et un peu mièvre. Mais ces deux immenses acteurs ont su rendre leur personnage attachant. C’est drôle, c’est rythmé, et ça donne envie de voir, ou de revoir, Mary Poppins !

 

 

* Tom Hanks : né en 1956 en Californie, il commence sa carrière dans les années 80 dans des comédies (Splash, Big), c’est pourtant grâce à des rôles plus graves (Philadelphia et Forrest Gump) qu’il obtiendra l’Oscar du meilleur acteur deux années consécutives. Il est ensuite spationaute dans Apollo 13, capitaine dans Il faut sauver le soldat Ryan, gardien de prison dans La ligne verte, agent du FBI dans Arrête-moi, si tu peux, et, plus récemment, le très courageux Capitaine Phillips face à des pirates somaliens. Pour le grand public il est l’incarnation du bon père de famille américain.

*Emma Thomson : née en 1959 à Londres, elle débute à la télévision et connaît la célébrité avec Retour à Howards End  (Oscar de la meilleure actrice). Dans Les vestiges du jour, Raisons et Sentiments, Beaucoup de bruit pour rien... elle a le plus souvent des rôles de femme forte mais seule, déterminée et surtout très distinguée, même en interprétant la très laide Nanny McPhee, peut-être grâce à son accent « so british » !




Imprimer